Warriors

Duel de CFA entre San Antonio et les Warriors : Steve Kerr sort la spéciale Pop en antenne nationale

Steve Kerr

L’équivalent d’un Libourne Saint Seurin – Montceau-les-Mines commenté par Kader Boudaoud et Xavier Gravelaine.

Source : Twitter officiel de Steve Kerr

Tous les yeux seront tournés vers l’AT&T Center ce soir, aux alentours de 2 heures 30 du matin. Tout puriste qui se respecte sera devant son écran, petit ou grand, pour suivre ce choc entre les deux meilleurs bilans de la NBA et avec des stars aux quatre coins du terrain. Enfin, c’est ce que l’on croyait jusqu’à ce matin…

La date était entourée dans le calendrier depuis longtemps. Quatre mois après la terrible gifle infligée par les Spurs en ouverture de la saison à l’Oracle Arena (129-100), Golden State se déplace dans le Texas pour prendre sa revanche et conforter sa première place. Le meilleur teaser avant le début des Playoffs dans quelques semaines sera évidemment diffusé en antenne nationale pour ne rien louper de ce nouveau classique du basketball américain. L’occasion de se jauger aussi entre deux équipes qui se sont d’ores et déjà donné rendez-vous en Finale de Conférence à la fin du mois de mai. Cela permettra finalement de comparer les bouts de banc de chaque camp vu la liste des absents qui a été mise à jour ce matin par Steve Kerr et son staff comme l’a confirmé Anthony Slater, le suiveur des Warriors pour The Mercury News. Si le forfait de Kevin Durant, absent jusqu’à la fin de la saison régulière, était déjà acté, la mise au repos de Stephen Curry, Klay Thompson, Andre Iguodala et Draymond Green n’était, elle, pas prévue lorsque nous avions programmé notre réveil pour cette nuit de samedi à dimanche. Du coup, les stars de la soirée s’appelleront Patrick McCaw et JaVale McGee côté Warriors alors que Kawhi Leonard ne sera pas non plus en tenue pour respecter la procédure obligatoire en cas de léger traumatisme crânien. Comme si ça ne suffisait pas, Tony Parker est listé comme incertain à la mène à cause de ses problèmes de dos. Le public texan devra donc s’extasier devant les exploits de Davis Bertans et Joel Anthony dans cette belle opposition de Régional 3 qui leur a coûté un bras.

Ce scénario n’est pas sans rappeler le gros coup de bluff de Gregg Popovich en décembre 2012 à Miami. À l’époque, le barbu avait crossé tout le monde en alignant une équipe bis avec Nando De Colo et Boris Diaw dans le cinq majeur alors que le Bastille Day le plus proche était passé depuis cinq mois. Un magnifique troll qui n’avait pas franchement plu à David Stern et aux diffuseurs nationaux qui avait finalement coûté 250 000 dollars d’amende au génie des Spurs. Erik Spoelstra l’avait imité au match retour pour punir les fans texans qui avaient déjà claqué leur PEL dans des tickets au troisième étage et derrière les paniers pour assister à la preview des futures Finales NBA. Depuis, la pratique s’est un peu généralisée et le banquier de Steve Kerr peut dormir sur ses deux oreilles. Son client ne devrait pas être sanctionné par Adam Silver, d’autant qu’il a prévenu tout le monde en temps et en heure pour atténuer la déception des spectateurs. Néanmoins, cette situation doit faire réfléchir la Grande Ligue à changer son approche pour établir les calendriers sans attendre les derniers mois de la saison régulière pour concentrer ses grosses affiches car la NFL est en vacances. À un mois des Playoffs, les équipes déjà qualifiées jouent la sécurité et préfèrent faire tourner. Les Dubs se sont déjà fait avoir la saison dernière en lâchant un peu trop de gaz pour aller chercher le record de victoires des Bulls et le blondinet avait déjà prévenu au mois d’octobre qu’il ne se ferait pas avoir deux fois. La blessure de Kevin Durant n’a fait que le conforter dans son choix et on peut comprendre sa décision d’utiliser un joker dans l’une des salles où il est le plus difficile de repartir avec une victoire en temps normal.

Il faudra finalement attendre le 29 mars pour espérer assister au vrai duel tant espéré, le rendez-vous est pris et nous serons là. Mais si vous aviez décliné une soirée aujourd’hui, dépêchez-vous de prendre votre téléphone pour prévenir votre hôte que vous avez changé d’avis. À moins que le Sacramento-Denver ne vous inspire dans quel cas vous serez les bienvenus sur notre canapé.

Source texte : The Mercury News


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top