Pistons

Les Pistons font chuter Cleveland, 106-101 : en voilà une qui va faire du bien dans Motown !

Reggie Jackson
Source image : YouTube

Battre le champion en titre, ça fait toujours du bien, surtout quand ce dernier vous a sweepé lors des derniers Playoffs ! Les Pistons ont fait le boulot dans le money-time pour écarter la menace en visite en Palace (106-101).

Et s’ils revenaient au meilleur moment, ces jeunes fous ? Attention, on ne va pas mettre la charrue avant les Aron Baynes, mais il est clair que la rencontre de ce jeudi était un sacré step positif en anticipation des Playoffs à venir. Car depuis le début de saison, la gueule des Pistons changeait du jour au lendemain. Groupe fatigué, rotations tentées, ambiance moyenne et jeunes stars qui assumaient peu leur récent statut, la saison des soldats de Motown était nettement moins appréciable que prévu, après avoir passé le début de l’automne à placer cette équipe dans le Top 5-6 de l’Est. Sauf que dernièrement, quelques signes prometteurs ont refait surface, et cette victoire était peut-être le plus beau d’entre eux. Il faut dire qu’avec un LeBron James possédé, le retour de J.R. Smith et des Cavs qui bombardaient dans tous les sens (coucou Channing Frye), le scénario avait une gueule de déjà vu. Mais pour une fois, les habitants du Palace haussaient leur niveau de jeu au meilleur moment, pour faire chuter le King et sa cour.

Et dans les rues de Detroit, on apprécie tout de suite beaucoup plus le quotidien lorsque Reggie Jackson et Andre Drummond se mettent au boulot. La paire, c’est peu dire, tirait la grimace cette saison et variait entre le très bien et le très cheum. Hier soir, quel plaisir, Banjo et Kazooie ont foutu un bordel monstre dans la défense des Cavs. Un money-time parfaitement géré avec ce 33-21 décisif sur les douze dernières minutes, et évidemment drivé par le meneur formé à Boston College. Mis en duel avec Ish Smith ces derniers temps, Reggie Jackson devait se réveiller et enfin rappeler qu’il était costaud pour son équipe. Sur chaque possession offensive, le dragster prenait les écrans de Drummond avec joie, servant son pivot lorsqu’il ne rentrait pas des tirs décisifs. C’est d’ailleurs lui qui mettait le couvercle avec un dernier floater bien clutch, quelques secondes après un hustle play exemplaire d’Andre. Une phrase qu’on souhaitait écrire depuis des semaines, et qui demandait peut-être un peu plus de patience qu’anticipé avec ce jeune groupe. Ce mardi justement, les Pistons iront… à Cleveland pour le quatrième duel de la saison. Mais Stan Van Gundy pourra prendre l’avion sereinement, car son équipe commence à retrouver un peu de son mojo en fin de saison. Pas mal comme timing.

Un petit 20-16 de Drummond sans trop de déchets, un 21-5 de Jackson en étant clutch, voilà notamment ce qu’on kiffait l’an dernier et a refait apparition cette nuit : confirmation demandée la semaine prochaine !

Couverture

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top