Spurs

Kawhi Leonard vs Russell Westbrook : un duel au doux parfum de Playoffs entre candidats au MVP !

Kawhi Leonard, pari

Kawhi Leonard est de retour en trombe dans la course au MVP. Cette nuit, il aura de nouveau l’occasion de le prouver face au Thunder de Russell Westbrook, un de ses concurrents pour être lauréat.

Source image : youtube

Des Spurs inarrêtables se déplacent chez un Thunder en difficulté ces derniers temps : un beau duel en perspective entre Kawhi Leonard et Russell Westbrook, deux candidats au titre de MVP.

Les Spurs marchent sur l’eau actuellement. En effet, les hommes de Gregg Popovich restent sur neuf victoires consécutives, pour porter leur bilan à 50 victoires et 13 défaites. Solide. Allez, qu’on se le dise, cette série, ils la doivent un tout petit peu au tanking des Kings. Hier, Sacramento, qui menait de 25 points à la mi-temps (et a même compté jusqu’à 28 points d’avance en deuxième quart-temps) face à une équipe de San Antonio privée de Kawhi Leonard et LaMarcus Aldridge laissés au repos, a trouvé le moyen de perdre le match. Mais plus sérieusement, cette série, ils la doivent surtout à l’explosion de Kawhi. Après un début de saison en demi-teinte pour un joueur de sa trempe, l’ailier de 25 ans est monté en puissance, au point d’être aujourd’hui bel et bien candidat au titre de MVP, aux côtés de Russell Westbrook et James Harden, qui paraissaient pourtant intouchables. Leonard vient d’ailleurs d’être désigné joueur de la semaine, tournant à 32 points, 9 rebonds 4,3 assists et 4 steals. Aux statistiques, le numéro 2 de San Antonio ajoute une défense de fer et n’a pas dit son dernier mot pour un troisième titre de défenseur de l’année consécutif, à la lutte avec Rudy Gobert et Draymond Green. Comme si cela ne suffisait pas, Monsieur est clutch : il a notamment assassiné Indiana en posant un game winner sur la tête de Paul George puis a remis le couvert face à Houston, en éteignant Harden au quatrième quart-temps, en inscrivant le 3-points de la gagne et en contrant le barbu texan qui allait égaliser dans les dernières secondes. Une bonne trombine de MVP ce Kawhi Leonard. Il devrait d’ailleurs être de retour ce soir, tout comme Aldridge. Mais attention, il s’agit du sixième match des Spurs depuis le début du mois, qui défieront les Warriors samedi, donc on n’est pas à l’abri d’une surprise de Pop. En tout état de cause, Kawhi et San Antonio vivent une semaine déterminante : ils ont battu le Houston de James Harden, ils affrontent ce soir le Thunder de Russell Westbrook et joueront le leader Golden State en fin de semaine. Idéal pour que Leonard s’affirme comme le MVP incontestable de la Ligue. Idéal aussi pour coiffer les Warriors et leur prendre la première place à l’Ouest. Car, avec la défaite des Splash Brothers et consorts face à Boston, San Antonio a l’occasion de revenir à une petite victoire en cas de succès cette nuit…

A l’inverse, à Oklahoma City, c’est la galère absolue en ce moment : le Thunder reste sur quatre défaites de suite. Toujours en cause à OKC, les problèmes défensifs, comme l’explique Steven Adams: « C’est juste notre communication, c’est notre plus gros problème » confesse le pivot néo-zélandais, qui ajoute que « ce sont tous les petits détails, ce n’est pas une question de scouting, c’est notre discipline dans notre propre système défensif » qui pose question. Et on peut difficilement lui donner tort : sur la série de défaites, le Thunder encaisse 115 points par match en moyenne, c’est trop, beaucoup trop. Mais, l’autre problème soulevé à OKC dans la tourmente est beaucoup plus sensible : il s’agit du leadership de Russell Westbrook. Auteur de trente triple-doubles cette saison, il tient pour le moment son triple-double de moyenne. Au surplus, avec plus de 32 points par match actuellement, il terminera meilleur marqueur de la Ligue. Sans contestation possible, il est un candidat naturel au titre de MVP, et ce depuis le début de la saison. Mais, si le marsupilami ne cesse de nous impressionner et semble porter son équipe, il faut bien avouer qu’il ne gagne plus guère. La défaite face à Portland en est le parfait symbole. Alors que Westbrook est auteur de 58 points, son career-high, à 21/39 au tir, de 9 assists et 3 steals, son équipe s’incline malgré tout 126-121 à la maison, rageant. Pour ce qui est de la lutte à l’Ouest, le Thunder voit s’envoler définitivement Utah. Heureusement pour OKC, les Clippers et surtout les Grizzlies connaissent aussi une période de troubles. Ainsi, les hommes de Billy Donovan ne sont qu’à trois victoires de la cinquième place et à une seule de la sixième, les deux spots permettant d’éviter les ogres Golden State et San Antonio. Rien n’est donc perdu. Par contre, en ce qui concerne la course au MVP, et aussi fou que cela puisse paraître, Westbrook a certainement pris du retard sur Leonard et Harden. En tout cas, que ce soit pour obtenir le meilleur spot possible ou pour arracher le trophée de MVP, ça commence dès ce soir à la maison pour Oklahoma City.

Duel entre deux candidats au titre de MVP et duel potentiel de premier tour de Playoffs. Bref, ça sentira le souffre dans l’Oklahoma cette nuit.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top