Raptors

Blessé, Kyle Lowry invite ses haters à le clasher au bac à sable : “venez me le dire en face”

Kyle Lowry
Source image : YouTube

C’est la blessure dont on a pas mal parlé dernièrement, avec celle de Kevin Durant. Kyle Lowry s’est fait mal au poignet et il sera indisponible quasiment jusqu’aux Playoffs, mais il ne regrette rien.

Noooooon, rien de rieeeeen. Nooooon, c’est sûr qu’il est pas très maliiiiin. Après ce remix particulièrement foireux du classique d’Edith Piaf, nous devons parler de cette connerie signée Lowry il y a deux semaines. Invité au All-Star Game et au concours de trois-points, le meneur s’était blessé lors des dernières rencontres avant le break, ce qui avait mis son weekend potentiellement entre parenthèses. Sauf qu’au lieu de rester en costard, Kyle avait finalement décidé de prendre part aux festivités, avant de se rendre compte que son poignet avait en fait peu kiffé l’effort accumulé. Bilan des dégâts ? Une main en moins, une fin de saison régulière quasiment terminée et un paquet de critiques ciblées sur lui. Sur le fait qu’il aurait dû jouer l’affaire plus intelligemment, sur le fait qu’il aurait dû penser à montrer l’exemple en étant sage, sur le fait d’agir ainsi alors qu’il est dans sa dernière année de contrat. Mais toutça ? Lowry s’en moque, comme il a tenu à le souligner au micro du Toronto Sun. Les critiques extérieures ? Désolé, connais pas.

J’y ai même pas fait attention, pour être honnête. J’ai pris mon pied pendant le All-Star Weekend, et si cela pose un problème à quelqu’un, venez me le dire en face. Voilà ce que je pense. Je n’ai même pas écouté ce que les autres disaient, je sais ce que je pense de mes actions, je sais ce que j’ai dit, et je ne regrette rien, comme toutes les décisions que je prends dans ma vie.

Le coup de l’autruche, la tête enfoncée sous terre. Il est clair que sans le dossier médical complet, on ne peut vraiment juger Lowry pour ses actions. Si ça se trouve, le bonhomme a voulu checker avec ses médecins qu’il n’y avait rien de grave, et cela s’est empiré. Et si ça se trouve, comme il l’a suggéré à plusieurs reprises, il s’agissait d’un pépin physique traînant depuis des années, qui touchait enfin son point critique au pire moment. Quoi qu’il en soit, le mal est fait aujourd’hui et les Playoffs seront déterminants pour Lowry. Car mine de rien, le garçon va devoir négocier un nouveau contrat en juillet et ce n’est pas ce type d’incident qui va donner la plus grande confiance aux autres. De là à le voir partir de Toronto ? Ne mettons pas la charrue avant les boeufs, simplement gardons en tête que Masai Ujiri pourra utiliser ce joker pour tenter une ristourne. Action, réaction !

Les Raptors gèrent plutôt bien leur run sans Kyle Lowry puisqu’ils ont un bilan positif depuis le All-Star Break, mais c’est bien en mai que le meneur va devoir cartonner… et la jouer plus intelligemment.

Source : Toronto Sun

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top