Bucks

Jason Kidd entame son lobbying pour Malcolm Brogdon : “Il devrait être Rookie de l’Année”

malcolm brogdon

Dans le jargon, c’est ce qu’on appelle “faire une Doc Rivers”.

Source image : YouTube/Milwaukee Bucks

Maintenant que Joel Embiid est hors-jeu jusqu’à la fin de la saison, tous les espoirs sont permis pour les autres rookies d’obtenir la récompense suprême du meilleur débutant de l’année. Jason Kidd n’a pas attendu longtemps pour rentrer en campagne pour le bleu de son vestiaire.

Avec 31 rencontres disputées cette saison, le Camerounais des Sixers risque d’être un tout petit peu juste pour ramener un trophée à la maison dès sa première année chez les pros. Mais puisque le malheur des uns fait le bonheur des autres, la blessure au genou du géant relance tout d’un coup l’intérêt pour cette récompense que l’on pensait jouée d’avance. Parmi les favoris figure bien sûr son coéquipier à Philadelphie, le Croate Dario Saric qui impressionne par sa régularité et son intuition pour le jeu. Derrière, seul Malcolm Brogdon semble encore capable de pouvoir le priver de cette ligne supplémentaire sur son CV. Le rookie des Bucks sorti de nulle part a conquis les fans avec des posters archi sales sur LeBron James et Kyrie Irving notamment. Une tableau de chasse plutôt honnête pour un débutant qui mérite d’obtenir le titre de ROY selon l’avis absolument impartial de Jason Kidd, l’entraîneur de… Milwaukee, qui s’est exprimé au Journal Sentinel cette semaine.

“Je pense qu’il devrait être Rookie de l’Année pour ce qu’il a fait en étant drafté au deuxième tour. Je ne suis sûrement pas tout à fait objectif. Je trouve que c’est une belle histoire. Il étudie le jeu. Il travaille extrêmement dur sur et en dehors des terrains. Il regarde des images, pose des questions. Cela rend mon travail plus agréable d’avoir l’opportunité de coacher un joueur comme lui.”

Réduire la saison du natif d’Atlanta à ses exploits aériens serait beaucoup trop réducteur. Le 36è choix de la dernière Draft tourne à 10 points, 4,1 passes, 2,7 rebonds et 1,1 interception de moyenne en 62 matchs et il s’est même offert un triple-double lors de la large victoire contre Chicago le soir du réveillon. L’arrière apporte dans tous les secteurs du jeu et il a même été promu titulaire à la mène depuis une semaine à la place de Matthew Dellavedova, preuve de la confiance de son coach. Jason Kidd n’a pas du tout l’intention de sacrifier la fin de saison de son équipe qui ne se trouve qu’à deux victoires de la huitième place, mais il estime sûrement que c’est la meilleure option actuellement. Malcolm Brogdon le lui rend bien sur le parquet avec trois victoires collectives consécutives contre des adversaires prestigieux comme Toronto et les Clippers. Le rookie n’est plus passé sous les 12 points depuis six rencontres et affiche un pourcentage de 54,4% au tir et 50% du parking sur cette même période. Dario Saric n’a qu’à bien se tenir.

Malgré ses 24 ans, Malcolm Brogdon a apporté un peu de fraîcheur cette saison et il n’aurait pas volé une récompense en fin de saison. Malheureusement pour lui, les deux débutants des Sixers semblent avoir une longueur d’avance et il faudra peut-être se contenter d’une place dans la All-Rookie First Team en fin de saison.

Source texte : The Journal Sentinel


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top