Mavericks

Dirk Nowitzki dans la légende : 30,000 points en carrière, il fait enfin partie du club !

C’est officiel ! Cette nuit, dans la première mi-temps opposant les Mavs aux Lakers, l’immense Dirk Nowitzki est entré dans le club VIP des joueurs avec au moins 30,000 points en carrière : légendaire…

Tellement bouillant qu’il aurait presque pu le faire dans le premier quart-temps. Dès le début de la rencontre, le public de l’American Airlines Center tremblait devant la possibilité de voir l’histoire s’écrire sous ses yeux, et Dirk était le premier à vouloir les rassurer. Oui, ceux qui étaient venus pour mettre leur t-shirt 30K allaient pouvoir repartir du stade avec un moment exceptionnel, qui intervenait après 13 minutes de jeu. Tout d’abord, ce premier quart infernal durant lequel chaque tentative de Nowitzki semblait faire uniquement ficelle. Une période à 18 points, 6/7 au tir, 2/2 de loin et 4/4 aux lancers, qui annonçait la couleur de la soirée. Faute d’avoir réussi à passer la barre avant la mini-pause, le numéro 41 obtenait enfin son isolation. Ligne de fond devant son banc, face à un Larry Nance Jr cloué face à l’histoire, Dirk s’élevait comme tant de fois pour faire ficelle et atteindre la barre des 30,000 points. Explosion royale du public, coéquipiers en délire, Mark Cuban sautant dans tous les sens, Nowitzki claquait même un autre tir à distance pour définitivement ponctuer la fête sur l’action suivante.

Et désormais ? Que dire, si ce n’est que l’Allemand peut s’asseoir à la table des plus grands de l’histoire du scoring. Kareem Abdul-Jabbar, Karl Malone, Kobe Bryant, Michael Jordan, Wilt Chamberlain et désormais le Wunderkind, pas mal comme tablée ! Le tout sans avoir un tiers de leurs qualités athlétiques, et avec un plateau atteint à base de tirs sur une jambe et autres bombes plantés à distance. C’est un immense accomplissement que le bonhomme vient de réaliser, et qui souligne aussi les propos tenus encore récemment. Non, Dirk n’a pas prévu de prendre sa retraite cet été, et on peut le comprendre quand on le voit encore capable de claquer des quart-temps à près de 20 points. Certes, sa mobilité est réduite, les Mavs sont loin de toute opportunité de titre de champion et sa défense peut poser quelques problèmes, mais quand on a autant donné pour sa franchise comme pour son sport, on mérite un immense tour de stade. Ce sera donc une fin de saison tranquille qui attendra l’Allemand, avant une dernière saison professionnelle qu’on applaudira au quotidien.

Le meilleur tireur de plus de 2m10 de l’histoire, le meilleur Maverick de l’histoire, le meilleur joueur européen de l’histoire et désormais… le 6ème membre du club des 30,000 points de l’histoire. Fantastisch.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top