Hawks

Dennis Schröder encore puni par Mike Budenholzer : engueulade en plein match, direction le banc

Dennis Schröder

Encore un mot dans le carnet de Dennis Schröder, ça devient préoccupant.

Source image : YouTube - Hawks

Le All-Star Break n’a pas fait du bien à tout le monde, à commencer par Dennis Schröder qui ne semble plus du tout sur la même longueur d’onde que son entraîneur depuis quelques semaines. Lundi, l’Allemand a passé les 20 dernières minutes à bouder sur le banc.

Tout remonte à la semaine suivant les festivités de New Orleans. Absent des deux premiers entraînements de son équipe lors de la reprise, Dennis Schröder s’active en Allemagne pour refaire son visa. Sans le précieux sésame, impossible de retourner bosser. Une erreur de débutant qui n’avait pas plu au staff des Hawks qui avait suspendu le meneur pour la réception de Miami le 24 février. Arrivé en retard au bus le lendemain, il était sorti du banc contre le Magic. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais Coach Bud a de nouveau décidé de punir l’Allemand après une petite explication de texte avec Dwight Howard en plein match qui a conduit à un panier primé de Stephen Curry dans le troisième quart-temps du match, ce lundi. Une faute professionnelle selon Mike Budenholzer qui a immédiatement rappelé le numéro 17 sur le banc pour ne plus jamais le refaire rentrer de la partie. Le compatriote de Dirk Nowitzki, qui était le meilleur marqueur de son équipe à ce moment du match, ne croit toujours pas ce qu’il vient de se passer selon les propos rapportés par ESPN.com.

“Je ne comprends pas la décision du coach. Peut-être que j’ai l’esprit trop compétitif, je ne sais pas. J’essaye juste d’être performant et de gagner des matchs mais celle-ci m’échappe complètement. […] Il faut qu’on règle cela, moi et le coach. Je veux parler de ce qu’il s’est passé. Dwight doit être là aussi pour qu’on soit tous sur la même longueur d’onde. Ensuite tout ira bien.”

Formé à l’école texane de Gregg Popovich, l’entraîneur des Hawks n’est pas du genre à plaisanter avec ce genre de comportement qui handicape directement l’équipe en plus d’écorner l’image de la franchise. Bud a insisté sur l’importance du collectif à une période un peu délicate pour Atlanta qui a perdu lors de six de ses huit dernières sorties. Les Hawks se seraient donc bien passé d’un nouveau remous dans la relation entre le technicien et le meneur prolongé pour 70 millions de dollars l’été dernier. Maintenant, il faudra poser tout ça à plat entre les personnes concernées pour éviter qu’une telle situation se reproduise. Mike Budenholzer ne tolérerait de toute façon pas un nouvel écart de conduite de la part de l’Allemand à qui la stabilité ne semble pas vraiment convenir. Dommage, Dennis Schröder avait marqué 19 de ses 23 points dans le premier quart-temps contre les Warriors et semblait bien parti pour battre son record en carrière. Au lieu de ça, il a regardé ses coéquipiers se faire bousculer à domicile sans avoir une chance de leur venir en aide avec 8 minutes sur le chrono dans le troisième quart-temps.

“Nous sommes une équipe,” expliquait Dwight Howard. “C’est normal d’avoir des conversations. Ce n’est pas toujours synonyme de conflit. Au contraire, c’est ce que nous sommes supposés faire. C’est une bonne nouvelle qu’il souhaite nous voir pour parler ensemble. C’est bien pour l’équipe et pour chacun de nous.”

La prochaine fois qu’il aura quelque chose à reprocher à ses partenaires de jeu, Dennis Schröder serait bien inspiré d’attendre le prochain temps-mort sous peine de mettre Coach Bud dans une colère indescriptible. Ça promet pour les Playoffs…

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top