Suns

Tyler Ulis assassine les Celtics au buzzer : la fin de match la plus chaotique de la semaine !

Impossible de deviner à l’avance le scénario qui allait se dérouler ce dimanche soir à Phoenix. Dans une dernière minute d’anthologie, c’est Tyler Ulis qui est devenu le héro du soir, en plantant le tir de la gagne au buzzer (109-106).

C’est peu dire si Boston a tendu la joue droite, puis la joue gauche, puis les deux fesses en même temps. Car hier soir, les Celtics avaient clairement la victoire au bout des doigts, avant de rendre aux jeunes Suns toutes les possibilités de finalement l’emporter. Comment ne pas s’arracher les cheveux, dans le camp de Brad Stevens ? L’entraîneur de la maison verte réussissait à s’extirper du piège de l’Arizona en alignant le bon cinq sur sa fin de match, Isaiah Thomas, Jae Crowder et Jaylen Brown retroussant leurs manches pour finir le job à Phoenix. Même Marcus Smart, qui percutait les bourses d’Eric Bledsoe avec son coude, ne recevait pas de pénalité quelconque. Même Isaiah, habituellement automatique sur la ligne avec deux lancers, en lâchait un pour maintenir les Suns en vie. Même le rookie Brown, qui pouvait lui aussi aider à finir le deal, gardaient les fans du coin dans le stade, car l’espoir était bien là. Et dans les 10 dernières secondes les plus indescriptibles de la semaine, ce sont bien les hommes d’Earl Watson qui sont repartis dans une liesse divine.

Pour un gamin haut comme trois pommes, que demander de plus fantastique pour un conte sportif ? En duel avec le All-Star de Boston, ancien des Suns et lui aussi coincé sous le mètre quatre-vingt, Tyler Ulis voulait montrer qu’il en avait autant dans le pantalon, et que son sublime passage par l’université de Kentucky n’était pas du vent. Solide tout au long de la rencontre, précieux en pression comme en création, le scooter faisait le nécessaire avec Marquese Chriss pour garder son équipe dans le game. Puis soudain, ce passage venu d’un bouquin de science-fiction. Après un lancer raté par Thomas, le second rentre et Eric Bledsoe doit se dépêcher pour égaliser. Le tank de Phoenix parvient à égaliser, il n’y a plus de temps-mort des deux côtés. Remise en jeu des Celtics magnifiquement déviée par Chriss, la gonfle roule comme par magie vers Ulis qui ne peut que se redresser et dégainer devant son banc. Le script est trop beau, les bras de Bledsoe sont déjà levés, la balle est jetée… tchaf ! Explosion du public de Phoenix, retour à la vie après avoir frôlé la mort quelques secondes auparavant. Si Boston met ses lancers, ou assure sa remise en jeu, rien de cela n’arrive. Mais si Ulis et ses potes ne se battent pas jusqu’au bout, cette victoire n’a jamais lieu. Une histoire comme on aimerait en vivre tous les soirs en NBA… sauf si on vient du Massachusetts !

Et une nouvelle victoire à domicile pour ces jeunes Suns, qui commencent à montrer de sérieux signes de progrès. Comme par hasard, qui est le plus dans les discussions en ce moment ? Tyler Ulis, véritable héro d’un soir, qui a répondu à un micro-All-Star avec une action… de micro-All-Star !

Couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top