Mavericks

Dirk Nowitzki jouera bien l’an prochain : la retraite, c’est pas tout de suite pour le Wunderkind !

Que les fans de Dallas se rassurent, et ceux du joueur aussi. Dirk Nowitzki a encore tout ce qu’il faut dans son moteur pour continuer à jouer, et l’intéressé a bien prévu de revenir la saison prochaine.

Voilà qui devrait calmer les théories entourant la retraite du numéro 41 cet été. Avec une saison particulièrement morose pour les Mavs et une reconstruction qui pourrait déprimer plus d’un trentenaire, on transpirait pas mal à l’approche de la fin de saison. Serait-elle la dernière ? Quand aurons-nous la possibilité de lui dire au revoir ? Face à ces interrogations, Dirk n’a pas tapé du poing sur la table et renversé une bière bavaroise par la même occasion, mais il a tout de même tenu à calmer les spéculations en répondant à ESPN. Il faut dire qu’à bientôt 39 ans et des roues qui commencent à montrer de sérieux signes de fatigue, on pourrait comprendre son envie de partir sur un dernier one-leg fadeaway. Sauf que son poignet va très bien et ce n’est pas le genre du vétéran, qui tient à honorer le contrat signé l’été dernier avec son équipe de toujours : 50 millions de dollars sur deux ans, on valide l’année un et on revient avec le sourire dans quelques mois.

“Je pense que oui, à moins que quelque chose d’important se produise et change complètement la donne dans les prochaines semaines qui termineront la saison, ce que je ne crois pas. Je l’ai dit l’été dernier, j’ai signé un contrat de deux ans et cela voulait donc dire que je souhaite jouer encore deux ans. Je veux aller jusqu’au bout de ce contrat.

Vingt saisons, c’est un grand nombre. Je pense que 20 saisons avec une seule équipe, ce que j’essaye de faire comme Kobe est le seul à l’avoir déjà fait, c’est un grand accomplissement. Je suis donc assez tenté par cette envie d’atteindre la vingtaine. De plus, cet été là j’aurai 40 ans, je pense que c’est aussi un bon nombre pour être dans la Ligue, de 20 à 40 ans. C’est ce que j’observe aujourd’hui.‎”

Cela fait du bien, de voir que certains joueurs disent qu’ils veulent jouer deux ans dans une équipe et le pensent vraiment. On ne dit pas que d’autres affirment vouloir jouer toute leur carrière dans une franchise avant de leur mettre un coup de poignard dans le dos, on préfère souligner les qualités de leader dont Dirk fait étalage depuis des années. Après les sacrifices financiers, les sacrifices sportifs et les années de galères en espérant gagner un titre, Nowitzki va pouvoir nous offrir une dernière saison bourrée d’hommages et de standing ovation, suite à une carrière absolument légendaire. Certes, le level ne sera pas aussi élevé que pour le tour de stade de Kobe l’an dernier, mais on espère vraiment voir des franchises réserver un accueil d’exception pour un des 6 meilleurs marqueurs de l’histoire de la NBA, qui pourrait même aller chercher Wilt Chamberlain à la cinquième place. Bientôt membre du club des joueurs à plus de 30 000 points, il ne reste plus qu’à prendre son pied et revisiter chaque stade avec nostalgie.

Le plus grand joueur européen de l’histoire, qui respecte son contrat et veut juste prendre du plaisir comme il nous en a donné pendant des années : merci Dirk !

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top