Sixers

Les Sixers tapent encore les Knicks au finish : le tanking, c’est pas pour Philly !

Philadelphia Sixers

Encore un match serré hier soir entre Sixers et Knicks, encore une victoire de Philadelphie à la maison : les hommes de Brett Brown se rapprochent de ceux de Jeff Hornacek au classement général.

C’est que, mine de rien, il y a une Lottery à préparer. On parlait il y a deux jours de la possibilité de voir New York prendre quelques bonnes victoires grâce à un programme assez léger, c’était sans compter sur la capacité des visiteurs de se viander au Wells Fargo Center. D’abord en feu dans le premier quart avant de se faire remonter lors de la période suivante, les Knicks ont alterné entre le très bien et le très cheum comme souvent cette saison. En face ? Il n’en fallait pas plus pour que Dario Saric affiche une nouvelle fois son immense talent, en contribuant dans tous les compartiments du jeu jusqu’au finish. Points importants, rebonds, leadership et un magnifique caviar pour le panier décisifs de Justin Anderson, le Croate mettait un doigt de plus sur le titre de Rookie de l’Année. C’est d’ailleurs la nouvelle acquisition des Sixers qui s’offrait une soirée dorée devant le public de Philly, alors qu’elle arrivait il y a seulement quelques jours. Grosse défense sur Carmelo Anthony, record en carrière égalé (19 points), Anderson était évidemment heureux en l’emportant avec la manière.

Mais le management de Philly était-il heureux de voir l’équipe repartir avec la gagne ? On imagine que oui… avec une pointe de doute. Une victoire reste une victoire, c’est chouette pour cette équipe des Sixers qui vivait coup dur sur coup dur avec les drapeaux blancs récemment agités autour de Ben Simmons et Joel Embiid. Simplement, dans une fin de saison qui représentera un push vers les Playoffs pour certains et une course à la Lottery pour d’autres, il faudra faire quelques choix. Loin de nous l’envie d’affirmer que les Knicks ont volontairement perdu, ce serait d’ailleurs une assez grosse connerie en ayant vu Kristaps et ses potes faire le job à Orlando. Mais une défaite est-elle si grave, quand on voit les perspectives de succès qui entourent New York aujourd’hui ? Disons que ce match était une double-victoire, comme ça il n’y aura pas de mécontents. Les Sixers pour ce brin de positif après quelques jours moroses, les Knicks pour ce push de plus vers les profondeurs du classement, sans faire exprès. Avec cette rencontre, c’est désormais une petite défaite qui sépare les deux franchises, reste à voir si l’écart sera le même dans quelques jours.

Dario Saric a régalé, Justin Anderson a claqué son meilleur match sous ses nouvelles couleurs. Du bon pour Philly, mais attention à ne pas trop prendre la confiance : il y a un pur joueur à aller chercher lors de la Draft 2017.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top