Thunder

Norris Cole débarque à OKC : le Thunder tient son meneur et Westbrook son partenaire de check

Cameron Payne Russell Westbrook

S’il ne joue pas beaucoup, Norris Cole aura quand même droit à sa petite heure de gloire avant chaque match.

Source image : NBA League Pass

Le poste de back-up de Russell Westbrook n’est pas resté vacant longtemps. Suite à l’échange de Cameron Payne à Chicago, Sam Presti a immédiatement réagi en signant Norris Cole jusqu’à la fin de la saison. Un move intelligent du côté de l’Oklahoma, un de plus.

Aussi énorme soit-il, Russell Westbrook a quand même besoin de souffler quelques secondes sur le banc. Ne serait-ce que pour prendre le temps de regarder sa fiche de statistiques et constater que le triple-double habituel a bien été coché. Pour gérer la mène lors de ce court laps de temps, le Thunder a dû chercher un remplaçant à Cameron Payne, lâché un peu plus tôt ce mois-ci dans un coup de maître du GM d’Oklahoma City qui avait permis de ramener Taj Gibson et Doug McDermott à la Chesapeake Arena. Les critères de recherche étaient clairs du côté de Sam Presti qui souhaitait un point guard de métier avec un minimum d’expérience mais pas trop d’égo pour accepter un temps de jeu limité, ainsi qu’une capacité de mémorisation importante pour suivre le numéro 0 dans ses délires de check d’avant-match. C’est finalement Norris Cole qui a été choisi selon Shams Charania de The Vertical, son CV lui permettant de cocher toutes les cases du chasseur de tête d’OKC.

Disparu de la circulation depuis la fin de la saison dernière, le double champion NBA avec le Heat avait finalement trouvé refuge en Chine du côté des Shandong Golden Stars où il a disputé neuf rencontres de CBA. L’ancien back-up de Mario Chalmers n’a donc pas perdu son temps et attendait patiemment son heure avant de revenir dans la Grande Ligue. À OKC, il apportera son expérience acquise lors de ses trois saisons passées avec LeBron James et Dwyane Wade et représente une valeur sûre pour Billy Donovan lorsqu’il souhaitera rappeler Russell Westbrook sur le banc quelques minutes. Lors de ses six saisons passées chez l’Oncle Sam (Miami et New Orleans), il tournait à 11,2 points, 4,4 assists et 3,2 rebonds de moyenne. Pas mal pour un mec signé juste avant le 1er mars qui devrait jouer une grosse dizaine de minutes par rencontre.

Sam Presti a extrêmement bien négocié cette deadline et la signature de Norris Cole arrive comme une cerise sur le gâteau. Le Thunder paraît désormais armé pour les Playoffs derrière son leader complètement possédé depuis le début de la saison.

Ci-dessous, le playbook de Norris Cole :

Source texte : The Vertical

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top