Hawks

Dennis Schröder fait la bise à Isaiah Thomas : toujours autant d’amour entre les deux meneurs

Le couple se porte toujours aussi bien, et les fans ont pu apprécier leurs retrouvailles hier soir : Dennis Schröder et Isaiah Thomas, c’est fait pour durer longtemps… très longtemps.

Ils s’adorent, se bécotent, ne perdent pas une seconde pour s’échanger des mots doux, et affichent leur amour devant le plus de monde possible. Isaiah et Dennis, cela date de quelques mois et cela reste attachant lors de chaque retrouvaille. On se souvient des derniers Playoffs, avec un duel particulièrement intense, le jeune meneur Allemand ayant envie de se faire une place chez les plus grands. Et en parlant de plus grand justement, la puce de Boston ne souhaitait pas s’arrêter une nouvelle fois au premier tour. Un coude dans la gueule, un écran salement placé, deux déclarations d’après-match et l’idylle commençait. Mais surtout, et c’est là qu’on appréciait encore plus ce type de rivalité, c’est en saison régulière que le tout se prolongeait, avec une victoire d’Isaiah à Atlanta en janvier, marquée par un énorme money-time. En face, Schröder galérait, mais ne repartait pas de son stade sans avoir déclaré que Thomas avait insulté des membres de sa famille. Ambiance !

Du coup, ce lundi, on allumait la téloche pour l’épisode 2 de leur saison, en direct du TD Garden. Pas de chandelles, pas de violonistes, mais un traitement de faveur pour le All-Star de Boston, puisque la défense d’Atlanta fera vivre un putain de calvaire au numéro 4 vert. Constamment gêné par les rotations des intérieurs et les tirs contestés, bousculé en permanence sur ses écrans comme en défense, Isaiah passera pour la première fois sous la barre des 20 points en plus de trois mois de compétition. Typiquement le genre de verrou que Schröder et Mike Budenholzer voulaient mettre en place, l’entraîneur des Hawks donnant les clés de la baraque à Dennis pour régaler en attaque. Et après trois défaites de suite ? C’est un gros succès à Boston que le dragster allemand validait cette nuit. Rien de mieux pour énerver Isaiah, rien de mieux pour envenimer leur opposition, et rien de mieux pour préparer le prochain affrontement qui aura lieu en toute fin de saison. Ce sera le 6 avril, en antenne nationale, avec deux meneurs qui se rentreront très probablement dans la gueule une nouvelle fois.

Avantage Isaiah Thomas, égalisation Dennis Schröder. Difficile d’envisager des retrouvailles en Playoffs vue la gueule du classement, mais c’est peu dire si on aimerait bien retrouver ces deux-là pour une série en 7 matchs…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top