Thunder

Russell Westbrook sur un nuage : 41 points, 11 rebonds, 11 passes, à mort les Pelicans !

C’est à se demander ce que Russell Westbrook pourrait faire un créer de plus, dans une saison qui défie l’histoire : un 29ème triple-double, avec 21 points dans le dernier quart-temps ? Volontiers.

Ne pas laisser les Pelicans prendre confiance, profiter de leur incertitude actuelle concernant la mise en place d’un nouveau jeu autour de leurs Twin Towers, assurer le boulot à la maison et conserver cette place dans le Top 8 sans se faire peur. Quelques uns des tirets qui étaient présents sur le board de Billy Donovan avant la rencontre, l’entraîneur d’OKC comptant évidemment sur son meneur en premier pour assurer le business. Pourtant, la soirée n’était pas aussi chouette qu’imaginée en début de match, avec un Russell plutôt maladroit et une équipe de New Orleans qui pouvait penser à une première victoire dans son nouveau modèle. Grâce au bombardement intérieur-extérieur de DeMarcus Cousins et Anthony Davis (69 points à deux), New Orleans gardait espoir et se disait qu’en étant suffisamment proche du Thunder en début de dernier quart-temps, tout était possible.

Oui, mais non.

En activant son mode spatial sur les 12 dernières minutes de la rencontre, Westbrook a tout simplement survolé le money-time et a claqué un petit record personnel pour l’occasion : 21 points à 7/10 dans le dernier quart, un poster monstrueux sur Cousins pour sa 6ème faute, merci, au revoir. Il suffisait de voir la gueule des nouveaux, donc Taj Gibson et Doug McDermott, pour comprendre qu’on n’était pas les seuls à halluciner devant la bête. Un 29ème triple-double sur la saison, une fin de match gérée comme un grand garçon, une troisième défaite imposée aux Pelicans et un public en délire devant son héro local : soirée banale dans la Chesapeake Arena. Le retour en forme d’Enes Kanter était aussi un élément plaisant à observer après une première rencontre en mode préchauffage, l’intérieur va pouvoir lui aussi reprendre son abattage quotidien en claquant du double-double poivré sur les raquettes adverses.

Il avait claqué un triple-double en 19 minutes ce vendredi, il a préféré garder le meilleur pour la fin cette fois-ci. Russell Westbrook continue ses mixtapes quotidiennes, prochaine victime sur la liste le Jazz de Rudy Gobert ce mardi.

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top