Magic

Frank Vogel a enfin trouvé la lumière : “Aaron Gordon est mieux en ailier-fort qu’en ailier”

Aaron Gordon

Est-ce le break qui lui a fait le plus grand bien ? Un transfert déterminant de Serge Ibaka ? Ou une voix venue de l’au-delà qui lui a enfin donné la solution ? Quoi qu’il en soit, le coach du Magic a compris comment utiliser Aaron Gordon. Youpi.

Grosse teuf dans les rues d’Orlando ce lundi, avec un défilé de drones prévu pour 14h. Plus sérieusement, on ne peut que sécher nos larmes et remercier les dieux du basket pour avoir susurré à l’oreille de Frank Vogel, l’entraîneur d’Orlando ayant agacé pas mal de monde sur ces premiers mois de la régulière. En effet, depuis des semaines l’ex-coach d’Indiana nous gavait avec sa belle théorie estivale, celle qui devait faire de Gordon le “nouveau Paul George”. Alors certes, on appréciait les progrès de l’animal formé dans l’Arizona, et on savait que le potentiel était là, mais Aaron en ailier…? Non, la majeure partie de la planète basket s’offusquait devant le projet, qui aurait pu se concrétiser mais ne montrait rien de flagrant si ce n’est une véritable erreur de coaching. Erreur finalement avouée puisqu’après avoir défoncé Atlanta ce weekend, Vogel s’est exprimé auprès du Orlando Sentinel, et a murmuré tout doucement ce qu’on gueulait bien fort depuis des mois. Alléluia.

“Très honnêtement, je pense qu’aujourd’hui tout le monde est dans sa meilleure position. Je crois qu’Aaron est mieux placé en tant qu’ailier-fort. Il a bien joué en tant qu’ailier, notamment défensivement, mais il est mieux en ailier-fort. […] La vitesse dépasse la taille, aujourd’hui en NBA. C’est ce qu’on a pu voir sur ce match contre Atlanta avec Gordon. Il pouvait dépasser son défenseur en posant un dribble, que ce soit en tant que porteur de balle ou derrière un écran sur pick and roll. […] Il a réalisé de belles actions, de très belles actions avec de l’espace devant lui, plutôt que dans le périmètre où les défenseurs reculaient souvent.”

Ce bruit que vous venez d’entendre, c’est la communauté du Magic qui vient de jouir dans une réunion collective. L’an passé, on avait justement apprécié la fin de saison de Gordon en tant qu’ailier-fort polyvalent, sorte de Shawn Marion nouvelle génération, avec encore plus de détente sèche et une conduite de balle sérieuse. Malheureusement, Vogel était tellement tombé amoureux du joueur qu’il l’avait mis à un poste qui ne lui convenait pas, alors qu’il va désormais pouvoir abuser de ses défenseurs à nouveau. Assez intelligent pour venir en aide en défense, gratter du rebond offensif en attaque et bien lire le jeu, Aaron devrait retrouver des bases plus prometteuses en punissant justement les intérieurs adverses. Une perspective qu’il faudra voir sur la durée, avec Nikola Vucevic ou Bismack Biyombo à ses côtés, mais c’est peu dire si on se réjouit devant de tels propos. Enfin !

Manque plus que Vogel affirme devoir donner 70% des ballons dans les mains d’Evan, et on pourra croire à nouveau au Magic. Cela a pris quelques mois, un transfert d’Ibaka, mais l’ordre est à nouveau rétabli à Orlando.

Source : Orlando Sentinel

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top