Warriors

Les Warriors compostent leur billet pour les Playoffs, le 25 février 2017 : les gars n’ont pas le temps

Billet Train Warriors Playoffs

– Bonsoir, c’est ici la soirée spéciale Playoffs ?
– Euh, c’est bien là oui mais ça commence que dans deux mois.
– Parfait, on n’aime pas être en retard.

Source image : Montage via YouTube

Pendant que certains jouent des coudes aux abords du Top 8, les Warriors sirotent un cocktail au bord de la piscine. Ils viennent de valider leur participation en Playoffs pour la cinquième saison consécutive. Oui, nous sommes encore au mois de février.

Privés de Kevin Durant pour la première fois depuis son arrivée en Californie cet été, les Dubs viennent quand même de valider leur ticket pour la post-saison grâce à une victoire tranquille devant leur public contre les Nets (112-95). Aussi dingue que cela puisse paraître, les Warriors sont encore plus précoces que la saison dernière. Aucune équipe n’a confirmé sa place pour les joutes printanières un 25 février depuis les Celtics en 1986. Un poids en moins pour Klay Thompson et ses potes, même si Golden State n’a évidemment pas l’intention de s’arrêter là comme il a pu le confirmer aux reporters d’ESPN.com après la rencontre.

“C’est assez dingue et je suis très fier de ça pour être honnête. Quand je suis arrivé ici la première année, nous n’avions plus été en Playoffs depuis 2007. Avant ça, je crois que c’était 1994. Même si c’est la cinquième fois de suite, on ne prend jamais ça pour un acquis. L’équipe marche très bien alors espérons que nous pourrons continuer de le faire jusqu’à la fin de nos carrières respectives. […] Maintenant nous voulons verrouiller la première place.”

Meilleur bilan de la Ligue avec 49 victoires pour 9 défaites, les Warriors ne seront pas déstabilisés par des histoires de record comme cela avait pu être le cas l’an dernier. Les vice-champions en titre sont concentrés sur leur objectif de prendre leur revanche sur les Cavaliers et vont tout faire pour garder l’avantage du terrain jusqu’en Finales. Les coéquipiers de Stephen Curry ne se contenteront que de la bague en juin et tout autre résultat serait perçu comme une déception d’après les mots du double MVP en titre.

“On ne se concentre que sur une seule chose, c’est de gagner un titre.”

Mais la saison dernière n’aura pas été vaine en enseignements et on peut d’ores et déjà compter sur Steve Kerr pour reposer ses troupes dès que cela sera possible pour ne pas entacher ses chances de réussite en Playoffs. Avec sept déplacements lors de leurs huit prochaines rencontres, le COY ne devrait pas hésiter à garder ses stars en survêtement dans les prochains jours. Les critiques ont été suffisamment virulentes en 2016 pour que les Warriors ne reproduisent pas la même erreur deux fois et le fait que le record ait déjà été battu devrait les aider à ne pas se disperser.

Avec cinq victoires d’avance sur les Spurs, deuxièmes, Golden State dispose d’un petit matelas confortable pour gérer la fin de la saison régulière sans en lâcher trop sur la route. À l’Est, les Cavaliers affichent carrément neuf W de moins au classement et les Dubs ont donc de quoi voir venir avant de perdre leur éventuel avantage du terrain pour les Finales NBA. Mais encore un petit peu de patience, on n’en est pas encore là…

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top