Top Ten

NBA Top 10 du jour : Kyrie Irving défendu par Robin Lopez, on vous laisse imaginer la suite

C’est parti pour un nouveau Top 10 et ce matin les highlights de la nuit vous sont proposés… accompagnés d’une petite touche d’histoire et d’architecture parisienne. Parce qu’il faut varier les plaisirs.

Et aujourd’hui nous parlons donc grande bâtisse, patrie et trésor national. Car le 26 février… 1806 restera une date historique pour la France, ce jour béni étant celui où le copain Napoléon Ier commanda l’Arc de Triomphe à un certain Jean-François Thérèse Chalgrin, au lendemain de la victoire de Tony Parker et des siens à la bataille d’Austerlitz. Histoire d’honorer à l’époque la Grande Armée, histoire d’offrir à la France un fat monument qui trônerait en plein cœur de Paname. S’inspirant de modèles antiques, l’Arc de Triomphe  s’annonce alors monumental : 50 mètres de hauteur, 45 de large et un poids total de 100 000 tonnes si l’on prend en compte les fondations de la bête descendant jusqu’à neuf mètres sous terre. Débuté donc en 1806 mais interrompu à la chute de l’Empire, les travaux reprendront en 1825 et le monument sera érigé définitivement en 1836 et inauguré par Louis-Philippe.

Situé dans l’axe de l’Avenue des Champs Élysées, l’Arc trône en plein cœur de la Place de l’Étoile, carrefour géant dispatchant les bagnoles et les badauds vers douze avenues parisiennes. On se souvient évidemment de l’énorme tronche de Zizou projetée sur le style Haussmanien de l’Arc en 1998 mais c’est bel et bien pour son architecture, sa grandeur et son rayonnement que des millions de touristes se posent à ses pieds chaque année afin de lui tirer le portrait. Fleuron de l’histoire française, orné de part et d’autres de rappels aux grandes batailles menées par la France à travers les siècles, l’Arc de Triomphe est aujourd’hui l’un des monuments les plus visités et appréciés au monde, loin devant le Centre Fédéral et la Hoops Factory, à notre grand regret évidemment.

Big up donc à l’ami Jean-François Thérèse, à qui l’on dédicace ce NBA Top 10 du jour. Et quand TrashTalk projettera ses vidéos Place de l’Étoile, faudra pas dire qu’on vous a pas prévenu. Allez, bisous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top