Warriors

Kevin Durant a craqué : “Shaq n’avait aucune technique, il était juste plus grand que les autres”

Kevin Durant
Source image : YouTube

C’est la gueguerre qui fait l’actu depuis quelques heures, entre Shaquille O’Neal et JaVale McGee. Les deux pivots se sont rentrés dedans par tweets interposés, mais la cerise sur le gâteau a bien été posée par Kevin Durant…

On vient à peine de reprendre le basket que les Warriors sont déjà au sommet au niveau des déclas. Après Draymond Green qui affirmait que Paul Pierce ne pouvait pas se prendre pour Kobe lors de sa dernière année en carrière, c’est KD qui a pété un plomb en sortant une tirade auprès d’Anthony Slater du San Jose Mercury News. En effet, suite à quelques menaces envoyées sur Twitter par le Shaq et McGee, l’un continuant à faire du pivot des Warriors la star de son segment Shaqtin A Fool pendant que l’autre voulait juste dire stop, les médias californiens se sont ramenés à l’entraînement des Warriors et ont sondé quelques bonnes âmes sur l’incident. Steve Kerr a notamment suggéré que les plaisanteries du Shaq allaient en effet un peu trop loin, mais l’entraîneur de Golden State a su mettre la main sur le frein pour éviter de dire trop de conneries. La différence avec Durant, puisque l’ailier a mélangé le correct et le n’importe quoi auprès du journaliste du SJMN.

“JaVale travaille très dur. Il est venu ici et a tellement fait pour nous, il veut juste se faire respecter comme chacun d’entre nous. […] Je comprends que Shaq bosse pour une boîte qui lui demande de faire ce genre de choses, de se moquer des joueurs quand c’est cool et amusant. Mais quand vous n’arrêtez pas de faire la même chose, sans aucune raison, et le gars montre juste qu’il n’est pas d’accord, vous commencez à le menacer ? Je savais pas que les flics pouvaient menacer les citoyens comme ça. C’est clairement puéril, mais c’est ce qu’ils souhaitent faire aujourd’hui, que les stars et les anciens joueurs se clashent. Si j’étais JaVale, je ressentirais la même chose, c’est puéril.

Shaq veut faire une blague autour de tout ça, mais s’il était à la place de McGee il ressentirait la même chose. On ne le traiterait pas de naze évidemment, parce que c’est un grand joueur. Mais tout le monde ne peut pas être Shaq. JaVale veut juste prendre plaisir à jouer au basket et en vivre, et maintenant il est perçu comme un joueur débile parce qu’il fait quelques erreurs. Shaq était un shooteur de lancers merdique. Il loupait des dunks. Il faisait des airball aux lancers. Il ne pouvait pas tirer en dehors de la raquette. Il était plus grand que tous les autres, il n’avait aucune technique, il était juste plus grand et plus fort que tous les autres. Il reste un grand joueur, mais il avait aussi ses lacunes et il a aussi joué pour cinq ou six équipes.”

Que Kevin Durant vienne au secours de son coéquipier, c’est plus que concevable et respectable, c’est exemplaire. Et quelque part, l’attitude du Shaq depuis des mois n’a pas été la plus… exemplaire concernant le pivot des Warriors. L’ailier marque de nombreux points dans ses propos, en soulignant le vrai bon travail de McGee, qui a clairement représenté une addition sérieuse au groupe depuis le début de saison. Pertinence également dans le fait que chaque joueur a ses points forts et points faibles, Shaq a été bombardé pendant des années sur le fait qu’il était lui aussi un peu taré, qu’il était honteux aux lancers et se reposait énormément sur le fait d’avoir remporté la loterie génétique. Sur ces points précis ainsi que l’évaluation de ce que les anciens font avec les joueurs actuels, KD a raison de s’exprimer à haute-voix. C’est simplement dommage de voir le speech de Durant exploser autour de ce qu’O’Neal était, car cela enlève un sacré paquet de crédits aux propos antécédents. Ponctuer son approche par le fait que Shaq n’avait aucune technique et qu’il ne se basait que sur son physique…? Pas sûr. Certes, l’hippopo était un monstre athlétique, mais on ne gagne pas autant de bagues et on ne plante pas autant de points en marchant simplement sur la compétition. Sinon, un paquet de joueurs auraient été Hall of Famers en ayant des dimensions exceptionnelles.

Si le Shaq pouvait varier un poil ses cibles et Kevin Durant se concentrer sur le basket, on y serait presque tous gagnants en fait. L’intention était bonne, le finish un poil foiré : au moins JaVale peut compter sur le soutien de son coéquipier. Et c’est ça qu’on préfère retenir…

Source : San Jose Mercury News

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top