Los Angeles Clippers

Chris Paul pourrait faire son retour ce soir : face aux Warriors, que demander de plus chouette ?

Chris Paul
Source image : Twitter

C’est la meilleure des nouvelles que les fans des Clippers pouvaient apprendre : Chris Paul ne sera pas “bientôt” de retour, le meneur pourrait carrément jouer ce soir face aux Warriors !

Absent des parquets depuis le 16 janvier dernier, CP3 manquait clairement à Blake Griffin et sa bande. Car même si l’intérieur à la chevelure orangée assurait le job en étant solidement accompagné par ses potes de longue date, le navire californien n’avait pas la même sérénité qu’avec son général aux commandes. Raymond Felton et Austin Rivers ont fait le taf, tout ce qu’on attendait était une update du staff médical de Los Angeles et cette dernière est tombée hier : présent à l’entraînement et aussi agressif qu’avant, Chris Paul a eu le feu vert des médecins des Clippers, ce qui pourrait lui permettre de jouer ce jeudi. Un petit match de rien du tout, puisque ce sont les Warriors qui seront au menu de Doc Rivers et ses poulains, mais il n’y a rien à rusher pour le multiple All-Star à la vision du jeu exceptionnelle. Être en tenue contre Golden State, c’est chouette, mais il n’y a pas de Finale de Conférence en jeu, comme son entraîneur l’a souligné.

“D’une manière générale, il était assez agressif, mais il est clair qu’au fur et à mesure que l’entraînement progressait il l’est devenu de plus en plus. En première partie, il ne voulait même pas jouer avec les titulaires, mais à la fin il était de nouveau avec eux. […] Je ne vais rien précipiter. Si Chris me dit qu’il le sent moyen, je ne le ferai pas jouer pour la simple raison qu’on affronte Golden State. Cela ne vaut pas le coup, vous ne gagnez rien de majeur ce jeudi.”

Sagesse et prudence sont les mots d’ordre, de quoi rassurer les fans des Clippers. En l’absence de Chris Paul, la franchise a proposé un bilan de 6 victoires pour 7 défaites, ce qui témoigne assez bien l’importance du bonhomme dans la réussite de son équipe. Mais plus important encore, ce sont les Rockets qui ont creusé l’écart en tête de la Conférence Ouest, alors que le podium semblait être réservé à DeAndre Jordan et sa bande. Avec trois défaites de retard et encore deux affrontements face à James Harden, il y a encore suffisamment de temps pour renverser la vapeur mais cela ne pourra se produire qu’avec un effectif complet. Cela tombe bien, Doc Rivers va pouvoir bosser dans ces conditions, celles qui offraient aux Clippers un début de saison fantastique avec une attaque royale et une défense sérieuse. On se prépare, car le run du mois de mars risque d’être impressionnant.

Rendez-vous ce soir pour avoir un potentiel match de CP3 après un mois d’absence, quelque chose nous dit qu’il ne va certainement pas refuser un tête à tête avec Stephen Curry…

Source : Associated Pres

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top