Rockets

Lou Williams file chez les Rockets contre Corey Brewer et un tour de Draft : Magic commence son festival

Lou Williams

C’est autorisé la polygamie au Texas ?

Source : inflexwetrust.com

Décidément, ça bouge en NBA à l’approche de la deadline (ce jeudi à 21 heures en France). Le dernier mouvement en date est orchestré entre Rockets et Lakers où Magic Johnson – le nouveau président des Opérations Basket – n’a pas traîné pour finaliser un premier trade. Et c’est sûrement histoire de marquer son territoire car la teneur de cet échange n’est pas forcément à l’avantage de L.A. à première vue. Lou Williams est donc envoyé à Houston contre Corey Brewer et un premier tour de Draft.

Les Los Angeles Lakers ont accepté d’échanger Lou Williams aux Houston Rockets contre Corey Brewer, selon ce que des sources de la ligue ont dit à ESPN. @TheVertical en premier (sur cette info)

Et oui comme presque toujours c’est Adrian Wojnarowski aka The Woj qui a sorti l’information en premier. Il a même apporté la précision du tour de Draft accompagnant Corey Brewer en Californie :

Le Rockets envoient Corey Brewer et un choix au premier tour aux Lakers contre Lou Williams, selon des sources de la ligue qui se sont confiées à The Vertical

Un échange de joueurs de banc qui est assez simple à comprendre du point de vue des Texans car il donne à Mike D’Antoni un nouveau joueur capable de scorer parmi ses remplaçants pour accompagner Eric Gordon au sein de la second unit. A voir comment ces deux gars peuvent cohabiter et partager le ballon mais dans le jeu des Rockets, les possessions sont nombreuses, les tirs ouverts sont pris instantanément donc il devrait y avoir suffisamment de ballons à croquer pour tout le monde. C’est donc un vrai boost en termes de scoring pour l’effectif déjà bien profond de D’Antoni. A noter que Brewer est à 7,6 millions de dollars de salaire cette saison et sera à 7,5 millions l’année prochaine pendant que Lou est aussi armé d’un contrat qui se finira à l’été 2018 et gagne 7 millions la saison. L’opération est donc quasiment blanche pour les deux équipes au niveau salary cap.

Du côté des Lakers, on a déjà un peu plus de mal à cerner où veulent en venir Magic et la nouvelle équipe formant le front office pourpre et or. Statistiquement, Lou Williams est dans sa meilleure saison en carrière avec 18,6 points à 44,4% au tir dont 38,6% de loin. Le tout avec 3,2 passes décisives en à peine plus de 24 minutes en sortie de banc. Voilà qui est plutôt rentable… Brewer lui ne jouait qu’un peu plus de 15 minutes chez les Rockets depuis le début de l’exercice en cours pour 4,2 points et 2 rebonds de moyenne. Si on peut aisément argumenter du fait que les Lakers ont besoin de choix de draft au premier tour pour reconstruire, il apparaît clairement que l’apport de Lou Williams n’est pas remplacé dans la Cité des Anges dans le cadre de ce trade. Le tanking est sérieusement enclenché avec pour objectif le plus haut choix possible en juin prochain.

En attendant, Houston se retrouvent avec deux candidats au sixième homme de l’année dans son équipe. ce n’est peut-être pas génial pour ces deux joueurs en vue de ce trophée individuel, c’est peut-être une belle opportunité pour Marcus Smart de mettre définitivement la main sur cette récompense. Mais une chose est sûre, avec Lou Williams en plus en sortie de banc, les Rockets ont de quoi embêter un beaucoup de monde…

Source : The Vertical


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top