Cavaliers

Larry Sanders va être testé chez les Cavaliers : on relance la carrière d’Afroman en NBA ?

Larry Sanders weed
Source image : YouTube

Absent des parquets depuis deux ans et souhaitant enfin réaliser son comeback, Larry Sanders a été contacté par les Cavaliers afin de voir où le garçon en était d’un point de vue sportif : un pari qui pourrait rapporter gros.

Il adore ça, le LeBron. Que ce soit à Cleveland ou à l’époque de Miami, James a cette affinité pour les anciens qui ont quitté le circuit et veulent tout faire pour se relancer. On l’avait vu à l’oeuvre en tentant d’aider Greg Oden puis Michael Beasley en Floride, c’est au tour de Larry Sanders d’avoir sa chance. En effet, comme Chris Haynes de chez ESPN l’a souligné ce mercredi, l’intérieur sera prochainement testé par les Cavs lors d’un workout privé. L’occasion pour la franchise de l’Ohio de voir si la tige en a encore dans les mains comme dans le crâne, et pour le joueur de relancer sa carrière après avoir fait un sacré détour. On l’avait vu exceller aux Bucks avant de dérailler avec des affaires de drogues un peu borderline, rien de bien méchant sauf que Larry s’enfonçait dans cette voie sombre et la NBA pardonne rarement ce type de dérive.

Après être passé par la musique notamment et avoir pris le temps de mettre de l’ordre dans sa vie, Sanders a décidé de redonner une chance à la balle orange et ce sera donc à Cleveland qu’il pourrait intimider à nouveau les pénétrations adverses. Il faut dire que le pari vaut la peine pour David Griffin et le management local. Peu de place dans la banque, peu de protection à l’arceau, un géant qui a déjà fait ses preuves en défense et ne souhaite qu’une seule main tendue vers lui, why not ? Simplement, il faudra voir si une telle absence se ressentira dans son workout, s’il sera totalement à la ramasse ou bien s’il séduira suffisamment le board de l’Ohio pour squatter une place dans le groupe. En attendant un meneur remplaçant que LeBron mentionne depuis des siècles, c’est bien Sanders qui va avoir cette main tendue vers lui, celle qu’il souhaitait depuis quelques temps.

Un potentiel steal en pleine saison ? Difficile à dire, mais lorsqu’il était en jambes et concentré sur le basket, Larry Sanders était un sacré client sous les arceaux : parfait pour la NBA moderne, parfait pour le champion en titre…?

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top