Jazz

Et si Derrick Favors était échangé cette semaine ? Chez le Jazz, on renifle des offres sur le marché

Derrick Favors
Source image : ESPN

Assez éloigné de la folie des rumeurs et de toute cette agitation annuelle, le management de Salt Lake City pourrait garder ses mains dans les poches, ou bien transférer un certain Derrick Favors.

Oui, il est toujours vivant. Et décidément, on a de la peine pour ceux dont le prénom est “Derrick”, connaissant des soucis aux genoux dans leur carrière. Après avoir progressé saison par saison, le jeune Favors a malheureusement eu des pépins aux jambes et c’est sa campagne actuelle comme sa production individuelle qui en ont pris un coup : 17 matchs loupés, des statistiques en chute libre, pas top pour Dédé. Ens son absence, l’équipe de Quinn Snyder a fait le boulot mais il est clair que la hype a chuté depuis sa dernière saison en quasi-double-double. Du coup, si ce type de blessure peut parfois représenter un simple break dans une carrière, les interrogations se multiplient actuellement chez le Jazz car Favors sera en fin de contrat dans un an et la franchise de Utah va devoir faire des choix importants concernant son avenir. Jeunes joueurs prometteurs, adaptation au jeu moderne, compatibilité avec les autres membres de l’équipe, le dossier DF est épineux.

Par conséquent, les rumeurs de transferts se sont accélérées, et c’est Zach Lowe d’ESPN qui a confirmé cette piste lors de cette semaine de trade deadline. On parlait de choix importants à réaliser dans les mois à venir, que diriez-vous de… cet été pour commencer ? Avec 65 millions de dollars de contrats déjà enregistrés pour la saison prochaine, le Jazz a une bonne base sur laquelle se poser, sauf que deux gros poissons vont passer par la banque en juillet : Gordon Hayward, qui vient d’être All-Star, et George Hill, dont l’impact est énorme depuis son arrivée. Les deux joueurs ne vont certainement pas demander deux Twix et une canette de Ice-Tea pour rester dans la région, ce qui pousserait logiquement Favors hors des plans financiers de la franchise. Car dans un an, avec un cinq majeur blindé au niveau contractuel, que restera-t-il pour Derrick ? Et qui le Jazz prendra entre lui et des gars comme Rodney Hood, Dante Exum ou Trey Lyles qui vont demander du rab ?

Il serait assez intelligent de bouger Derrick Favors prochainement, mais Utah doit aussi aller en Playoffs sans trembler du poignet. Un dilemme qu’on suivra avec attention jusqu’à jeudi.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top