All-Star Weekend

Anthony Davis nommé MVP du All-Star Game 2017 : 52 points pour le maître de maison !

Victoire de l’Ouest, encore une fois, pour ce All-Star Game de New Orleans qui a vu son enfant-chéri repartir avec le titre de MVP : quand tu plantes 52 points en dunkant tout le temps, c’est assez logique.

Non, ce All-Star Game 2017 n’aura pas vraiment changé de la donne habituelle, celle de voir nos athlètes préférés trottiner pendant 48 minutes. Si certains ont eu davantage de temps de jeu que d’autres, et si les petites sessions individuelles étaient sympathiques à regarder, la balade de ce dimanche fût aussi comique que d’habitude. Quelques temps fort, tout de même ? Kevin Durant qui envoie Russell Westbrook au alley-oop, Stephen Curry postérisé par un Giannis Antetokounmpo motivé, LeBron James faisant filoche du milieu du terrain tout comme James Harden lui aussi précis à distance. On a également eu droit à l’inévitable show du meneur du Thunder en seconde mi-temps pour tenter d’aller chercher le trophée de MVP, soutenu par un KD très discret mais tout de même en triple-double, mais il fallait bien que l’hôte reparte avec la couronne.

Il l’avait annoncé, il l’avait dit, ce dimanche Anthony Davis allait prendre tous les shoots possibles pour s’approprier le titre de MVP. Et on peut dire que l’animal a suivi ses paroles avec des actes, en prenant 39 tirs sur 32 minutes de jeu. Du dunk, du dunk et encore du dunk, un mode Wilt Chamberlain activé qui éclipsait justement la légende. Car en terminant avec 52 points, AD a explosé le record de Wilt qui était de 42 pions en 1962. L’animal de New Orleans y a ajouté ses 10 rebonds, ses bras interminables et une belle déclaration d’amour en soulevant son trophée, lui qui en chie au quotidien avec les Pelicans. Cette ville, il l’aime le Davis, il s’y sent bien et veut ramener du monde sur place pour tenter de retrouver les Playoffs. Il fallait donc offrir aux fans un peu de bonheur, après 18 mois passés dans la boue et les attentes repoussées à l’année suivante. On peut dire que le garçon aura fait son job, maintenant repos jusqu’à jeudi puis retour au boulot avant une fin de saison qui sera nettement plus importante.

Kobe, Shaq et leduo Stockton-Malone étaient les derniers, sur les 25 dernières années, à faire le show à domicile lors d’un All-Star Game, tout en repartant avec le titre de MVP : faites place pour Anthony Davis, avec 52 points qui plus est.

Couverture

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top