All-Star Weekend

Le récap de la nuit des concours au All-Star Weekend : du bien, du moins bien, vivement demain

All-Star

Winners !

Source image : YouTube

Vous avez préféré dormir plutôt que d’assister à cette soirée de festivités ? Vous étiez occupés et vous avez eu raison de l’être ? Ou vous souhaitez tout simplement vous replonger dans la nuit des concours du All-Star Weekend ? Quel que soit votre profil, voici ce qui s’est passé cette nuit.

Il fallait bien qu’on retrace point par point les éléments de cette folle soirée, folle dans le sens bordélique et émotionnel. Car même si on ne rentrera pas dans chaque détail, du genre Stephen Curry qui lâche des briques pendant que DJ Khaled fait ficelle pour aider la Saiger Strong Fundation, une nuit de concours méritait un mini-roman et le voici comme promis. Attention, on préfère prévenir les âmes sensibles, ce fût loin d’être magnifique…

# Skills Challenge (récap complet)

La soirée démarrait avec un peu de technique, des duels entre petits et grands, pour savoir qui allait montrer le plus de skills balle en main. Un petit jeu qui mettait surtout le tir extérieur en avant, puisque John Wall se faisait directement éliminer par Gordon Hayward à la surprise générale, et le meneur de Washington était suivi par DeMarcus Cousins ainsi qu’Anthony Davis. Coup de tonnerre ! Enfin, léger coup de tonnerre, suivi par un plus gros en voyant Isaiah Thomas se faire battre par l’ailier du Jazz et Nikola Jokic envoyer une ogive sur une jambe, malheureusement battu par Kristaps Porzingis. Le phénomène des Knicks se ramenait en finale contre Hayward et nous claquait enfin le trois-points de la gagne avec la hargne. Saison sauvée pour New York, transfert de Melo imminent et bannière au Madison Square Garden, un petit sourire en coin pour Porzingod en soulevant son trophée.

# Concours à trois points (récap complet)

Ensuite, il fallait enchaîner avec les snipers, et une petite surprise nous était réservée puisque le champion en titre… sortait dès le premier tour ! Sacré Klay Thompson, d’abord chaud-patate puis froid comme le public du Smoothie King Center, laissant son trophée dans les mains des autres participants. Pendant que C.J. McCollum enchaînait les briques et Kyle Lowry nous offrait un airball, Kemba Walker, Kyrie Irving et Eric Gordon se retrouvaient en finale, ce dernier ayant tout de même claqué 25 points au premier round. En trio, c’est Gordon qui prendra l’avantage avant de se faire égaliser par le meneur des Cavs, overtime ! Une session supplémentaire qu’Uncle Drew loupera un peu, ouvrant grand la porte pour un Rico qui ne rêvait que d’une chose : faire taire les quelques huées des fans de New Orleans encore un peu énervés contre lui. La meilleure des réponses, c’est de faire ficelle et repartir avec le trophée.

# Dunk Contest (récap complet)

Point d’exclamation attendu mais point-sieste finalement, devant un concours de dunks qu’on oubliera très certainement. Car avec un Aaron Gordon qui débarquait avec un drone d’entrée, des loupés dans tous les sens et peu d’originalité sur les oeuvres proposées, le public vivait un ascenseur émotionnel d’une violence rare après l’édition 2016. Certes, il était trop tendu d’aller chercher le duel LaVine-Gordon, mais voir l’animal d’Orlando se foirer lamentablement et ne pas passer le premier tour était une triste image, pendant que Derrick Jones Jr et Glenn Robinson III voulaient simplement assurer la gagne. Bonjour le mal de crâne en sortie de soirée, c’est peu dire.

Si les concours du All-Star Weekend 2016 seront racontés pendant des années grâce à la réussite des trois mini-événements, le cru 2017 aura sa place au fond du tiroir, pas loin de la corbeille. Des sourires, tout de même, et trois beaux vainqueurs en Eric Gordon, Kristaps Porzingis et Glenn Robinson III, mais vivement le retour aux affaires sérieuses. Allez messieurs, balade étoilée ce soir puis au boulot ce jeudi !


1 Comment

1 Comment

  1. Jo

    19 février 2017 à 13 h 33 min at 13 h 33 min

    Le concours de dunks ne redeviendra intéressant que lorsque des superstars auront les c******* d’y participer, à moins de voir débarquer des freaks comme les mecs de Flight brothers & compagnie…
    Le plus sympa reste quand-même le concours de tirs, garni cette année d’un joyeux foutoir grâce à Reggie Miller!
    Le skills challenge restera anecdotique tant que les mecs, surtout les extérieurs, le feront en trottinant sur une jambe.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top