All-Star Weekend

All Star Game – Skills Challenge : Kristaps Porzingis garde les “bigs” au top, la saison des Knicks est sauvée

C’était le premier des trois concours de la soirée, celui que l’on attendait peut-être comme le plus fun après un premier opus bien réussi. Quatre petits (ou presque), quatre grands et surtout… beaucoup de surprises.

Les surprises qui auront du coup rythmé le concours, car dès l’entame du délire c’est donc John Wall qui prenait la porte face à un Gordon Hayward que pas grand monde ne mentionnait pourtant parmi les favoris. Le translucide ailier du Jazz retrouvait ensuite Isaiah Thomas en demi-finale puisque le lutin avait expédié Devin Booker quelques minutes auparavant. Gordon Hayward – Isaiah Thomas, Isaiah Thomas – Gordon Hayward, une confrontation inattendue en matière de skills et un résultat qui le sera encore plus car c’est bien le beau gosse de la ville du Lac Salé qui rejoindra la finale.

Chez les “Bigs” ? Pas de Karl-Anthony Towns ni de Draymond Green présents l’an passé mais cette fois-ci la Licorne Porzingis et Saint Jokic pour accompagner les habitués DeMarcus Cousins et surtout le local de l’étape Anthony Davis. Et comme c’est le thème de la soirée, ce sont évidemment les deux favoris DMC et Unibrow qui vont… se faire sortir par les deux girafes européennes, l’une des deux ayant par contre apparemment été mieux nourrie. La tête qui penche à droite et à gauche pour Jokic, ce grand corps tout désarticulé pour Kristaps, et deux immenses bonhommes qui nous offriront une belle finale des bigs remportée par l’officieux franchise player des Knicks malgré une dernière grenade de Niko. La finale qui oppose donc Gordon Hayward à Staps, le genre de duel coté à 100/1 sur Unibet et l’occasion finalement pour Kristaps Porzzingis d’ouvrir son “palmarès” individuel en remportant ce Taco Bell Skills Challenge.

Pas de grosses barres de rire cette année, mais le plaisir en tout cas d’avoir assisté à de belles surprises et au grand sourire de Porzingod qui verra dès la semaine prochaine une bannière avec son nom accrochée au plafond du Madison. Allez, c’était cool, mais pas top. Next.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top