All-Star Weekend

Nikola Jokic fait monter la température avant le Rising Stars Challenge : “On va leur botter le cul”

Nikola Jokic

Qui a dit que c’était les vacances ?

Source image : Twitter

Appelé au pied levé pour remplacer Joel Embiid au concours des… meneurs, Nikola Jokic sera également l’une des attractions du Rising Stars Challenge cette nuit. Mais même en vacances, le Serbe n’oublie pas l’esprit de compétition. La Team USA est prévenue.

Année après année, le All-Star Game a perdu de sa valeur avec des stars qui ne lèvent pas le petit doigt en défense, de peur de se casser un ongle. Du coup, on en arrive à des extrêmes comme l’édition de 2016 lors de laquelle les deux équipes ont cumulé un total de 369 points en 48 minutes. Une parodie de basket qui dégoûte les vrais puristes, qui préfèrent se retourner vers le Rising Stars Challenge. Les défenses ne valent pas le gruyère des Blazers mais les jeunes ont au moins le mérite de se lâcher un peu pendant ce week-end de fête. Il y avait eu le duel improbable entre Tim Hardaway Jr. et Dion Waiters en 2014 et tout le monde se rappelle des envolées de Zach LaVine à Toronto en guise de teaser de la folle soirée des concours du lendemain. Entre ces nouveaux visages qui font plaisir à retrouver tous réunis sur un parquet et cette rivalité naissante entre les US et le reste du monde, le vendredi est devenu plus intéressant que le dimanche pour de nombreux amateurs de NBA. En tout cas, ce ne sont pas les dernières déclarations de Nikola Jokic sur NBA TV juste avant d’affronter les Ricains au Smoothie King Center qui vont démotiver ceux qui ont prévu le réveil à 2 heures 55 du matin cette nuit.

“Je suis juste heureux d’être ici en compagnie de tous ces mecs cools. Tous les meilleurs sont ici et je veux juste m’amuser et profiter du week-end. […] On va leur [Team USA, ndlr] botter le cul.”

Rick Fox n’en demandait pas tant avec son micro. Mais la nouvelle pépite de Denver a la compétition dans la peau et rien ne lui résiste en ce moment. Son association avec Kristaps Porzingis et Dario Saric met déjà l’eau à la bouche et il devrait y avoir du spectacle en Louisiane cette nuit. D’autant que la Team World a une revanche à prendre après la courte victoire des représentants de l’Oncle Sam sur les terres canadiennes il y a un an (157-154). Pour valider son petit coup de pression, Nikola Jokic n’a d’autre choix que de confirmer ses dires sur le terrain en arrivant au moins aussi déterminé que lundi contre les Warriors (17 points, 21 rebonds et 12 passes avec la victoire contre les champions 2015).

Le duel entre le Serbe et Karl-Anthony Towns s’annonce haut en couleur entre deux futurs pivots dominants de la Ligue, s’ils ne le sont pas déjà malgré leur jeune âge. Le chat de Minneapolis ne se laissera pas faire pour confirmer son titre de meilleur rookie de l’année en 2016. World contre USA, faites vos jeux ! Au moins, on sait déjà où Nikola Jokic a placé ses jetons.

Source texte : NBA TV


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top