Warriors

Klay Thompson s’est échauffé pour le concours de samedi : 35 points à 7/12 du parking

Pour préparer un concours à trois-points, rien ne vaut un entraînement en situation réelle. Ce mercredi, Klay Thompson a utilisé les Kings de la meilleure façon, en dégainant à tout va devant son public.

On savait, d’entrée, que le match ne serait pas véritablement serré. Non pas pour manquer de respect à Dave Joerger et son équipe, très loin de là même, cependant le contexte était hardcore à surmonter pour la bande à DeMarcus Cousins. En effet, non seulement les Warriors avaient perdu leur dernier match contre Sacramento, lorsqu’ils s’étaient déplacés au Golden 1 Center pour s’incliner en prolongation, mais l’armée d’Oakland avait également lâché son dernier match du calendrier à Denver, une rouste-record imposée par les Nuggets et qui allait forcément réveiller les troupes. Ajoutez à cela le fait qu’il s’agissait du dernier match de Golden State avant le break du All-Star Weekend, un public qui voulait se régaler et un Klay Thompson de retour, et vous aviez la sauce idéale pour que la rencontre se transforme en branlée. Même si les Kings ont tenu en première période, c’est bien le troisième quart qui fût fatal avec un 42-15 (!) dévastateur pour les visiteurs, dont un run de 22-0 qui laissait les Warriors déployer leurs plus grosses armes. Et parmi elles, c’est bien la Thompson 11 qui était la plus chaude avec ses balles bien rechargées.

Touché au pied ce weekend, Klay n’avait pas pu participer au match de lundi à Denver, ce qui n’était pas plus mal. Car en voyant ses potes ses prendre une gifle dans le Colorado, il valait mieux remettre les piles à fond plutôt que de forcer quoi que ce soit. Cependant, en ayant testé ses jambes et vu que son corps répondait positivement, le sniper donnait le pouce positif à son staff qui le lui rendait bien en donnant le feu vert médical. Vas-y, éclate-toi mon grand. Et s’éclater, c’est bien ce que Thompson a fait, en offrant une de ses fameuses performances durant lesquelles louper un tir devient presque grotesque. Les Kings, c’est une cible que Klay appréciait déjà particulièrement, vu qu’il avait déjà planté 37 points en un quart-temps sur leur tête pour établir un nouveau record all-time en NBA. Cette fois, il ne plantait “que” 35 pions, mais avec un pourcentage tout aussi beau et des défenseurs inutilement placés devant lui. Pour un échauffement complet avant un weekend agité, c’est tout ce que les Warriors pouvaient lui souhaiter.

35 points, 12 sur 18 au tir, 7 sur 12 de loin : le message a bien été envoyé aux participants du concours de samedi soir.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top