Top Ten

NBA Top 5 du jour : si c’est toi qui tentes la passe de LeBron James, tu risques de loucher à vie

Tout petit Top 5 ce matin mais énorme information à venir en ce 15 février. Car fêter des anniversaires c’est bien, vous faire un cours accéléré de géopolitique c’est encore mieux, mais faire de vous un spécialiste météorologique sur la question du vent, là on tutoie des sommets. Allez, envoyez l’info du jour.

On aurait pu vous parler de la naissance de Matt Groening, vénéré et vénérable créateur des Simpson, mais s’il a prévu de nombreux faits divers dans ses épisodes, Matt n’a pas prévu le choke de GS l’an passé et ça, ça nous a déçu. On aurait aussi pu vous parler de l’anniversaire d’Elodie Frégé mais manque de bol… on s’en fout. C’est donc à ce travers ce cours processus que l’on arrive à notre sujet du jour : le vent. Ou plutôt les records de vent, puisque l’on fête tout simplement aujourd’hui l’anniversaire d’une date qui a longtemps été celle du record national de vent. On vous avait teasé de l’info lourde ? Vous voilà servis. C’est donc le 15 février 1967 que fut enregistré ce qui fût donc pendant longtemps la plus grosse bourrasque jamais ressentie en France. 320 km/h au Mont Ventoux, soit quand même l’équivalent de cinq ou six DeAndre Jordan face à Mark Cuban ou à peu près ce que les défenseurs de John Wall ressentent lorsque Jean Mur accélère.

Un record battu quelques années plus tard par Jean-Michel Cévennes avec un coup de vent mesuré à 369 km/h, 369 comme le nombre de jours par an selon JaVale McGee. Le record mondial est lui détenu par la station australienne de Barrow Island en Australie, avec une série de prouts estimée à plus de 410 km/h, selon des sources proche de la cousine d’Évelyne Dhéliat.

Voilà pour vos quelques lignes de culture générale quotidienne, en espérant que le ciel sera plus clément pour vous aujourd’hui. Allez, café, Top 5.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top