Nuggets

Denver se paye les Warriors à domicile : 24 tirs à trois-points rentrés, record all-time égalé !

La surprise du soir nous vient de Denver, où les Nuggets ont tout simplement cramé Golden State à leur propre jeu : un bombardement record au Pepsi Center, pour une belle victoire des jeunes !

Un peu crevés par le match de ce weekend, chers Warriors ? On veut bien le croire, après avoir vu une équipe de zombies se ramener sur le terrain de Juancho Hernangomez et compagnie ce lundi. Pendant que le Thunder se faisait lui aussi gifler en ayant encore en tête les retrouvailles de ce samedi, Kevin Durant tentait de tenir les siens dans le match mais le reste du groupe en avait plutôt rien à foutre. Klay Thompson absent, Shaun Livingston absent, Stephen Curry techniquement absent (1/11 à trois-points), la défense absente face à des Nuggets motivés, il n’en fallait pas plus pour que Golden State quitte mentalement et physiquement la rencontre. D’ailleurs, Draymond Green le disait lui-même en sortie de défaite, après un mini-run entamé par ses potes pour réduire l’écart en seconde période, il n’avait même pas envie de retourner sur le terrain. Compréhensible, compte-tenu des claques envoyées par les poulains de Mike Malone et la cuite de samedi soir arrosée par-dessus les cupcakes.

Du coup, en face, il n’y avait pas d’excuses à trouver et une belle opportunité à saisir. Jouer les Warriors à domicile, cela n’arrive pas tous les jours. Jouer les Warriors qui s’en branlent à domicile, encore moins. Pourtant, orphelins de Kenneth Faried, Danilo Gallinari et Manu Mudiay, les Nuggets auraient pu cafouiller leur basket et se prendre une gifle à domicile… mais non. Au lieu de ça, Hernangomez, Jameer Nelson, Will Barton et Gary Harris ont envoyé flèche sur flèche en première mi-temps, pour un carton phénoménal : 16/24 à distance en rentrant au vestiaire, 79 à 54, ouch. Suffisant pour tenir Golden State et éviter un comeback à la con, suffisant aussi pour laisser Nikola Jokic arrondir sa fiche personnelle et réaliser un nouveau triple-double. Sauf que cette fois, le pivot faisait dans la catégorie historique (17 points, 21 rebonds et 12 passes) et ce n’est certainement pas JaVale McGee qui allait le gêner dans son entreprise. Terminant la rencontre avec le sourire et quelques bombes supplémentaires, les Nuggets pouvaient célébrer cette belle victoire avant le break de ce jeudi.

Loin de posséder un effectif complet, Mike Malone a réussi à suffisamment booster ses jeunes pour qu’ils réalisent un match rêvé contre Golden State : 24/40 à trois points au final, record all-time égalé pour Denver, une soirée comme une autre au Pepsi Center.

Couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top