Cavaliers

Derrick Williams a déjà fait son trou à Cleveland : LeBron James valide, nouveau CDD en approche

Derrick Williams

Il est là, le nouveau “playmaker” des Cavs.

Source image : YouTube

Alors que les noms de Lance Stephenson ou Mario Chalmers circulaient pour renforcer l’effectif des champions en titre à la création, le management a finalement arrêté son choix sur Derrick Williams. Ce dernier n’a pas déçu LeBron James, qui compte déjà sur lui jusqu’à la fin de la saison.

Si c’est Dan Gilbert qui prend officiellement les décisions concernant la franchise de l’Ohio, tout le monde sait que l’influence du King est énorme lorsqu’il s’agit du recrutement des Cavaliers. L’arrivée de Derrick Williams pour un contrat de 10 jours avait donc pas mal surpris alors que le numéro 23 réclamait un nouveau playmaker capable de soulager Kyrie Irving à la mène. Pas franchement le profil du deuxième choix de Draft en 2011 qui évolue aux postes 3 et 4, même s’il apporte un peu de folie en attaque. Pourtant, après deux premières prestations intéressantes avec Cleveland, celui qui a commencé sa saison au Heat a fait des adeptes, à l’image de LeBron James qui lui a fait plein de compliment auprès de Dave McMenamin d’ESPN.

“Evidemment, nous savons qu’il a un contrat de 10 jours mais nous pensons qu’il va rester ici sur le long terme. Il a traversé des situations difficiles et nous espérons qu’il pourra franchir un cap en restant ici. Il a 25 ans. On ne s’en rend pas compte parce qu’on parle de lui depuis longtemps mais il n’a que 25 ans. Il n’a pas encore atteint son potentiel donc nous espérons qu’il va pouvoir s’en rapprocher grâce à ce groupe, ce vestiaire, moi-même et mon leadership. Nous voulons juste le voir progresser et c’est un bel endroit pour ce faire.”

Auteur de 12 et 7 points pour ses deux premiers matchs avec les Cavs, Derrick Williams a joué simple et juste. Le patron semble ravi et un deuxième contrat de 10 jours ne devrait pas tarder à être signé avant de parler d’un accord jusqu’à la fin de la saison. Dans sa cinquième équipe en six ans, le Californien peine à justifier sa réputation universitaire. Mais après avoir connu les tristes années à Minnesota, les asiles de Sacramento et New York, puis la Floride, le cadre des champions 2016 pourrait peut-être enfin lui permettre de s’épanouir en laissant de côté toutes les tentations extérieures à la manière d’un J.R. Smith. En tout cas, Derrick Williams apprécie sa nouvelle équipe et n’a pas l’air de vouloir en bouger.

“L’ambiance était énorme. Je n’avais encore jamais vu ça depuis que je suis en NBA. Ils donnent tout pour aider leur équipe à gagner. Je suis là pour la même raison. Je veux jouer avec beaucoup d’énergie, beaucoup d’efforts et d’efficacité pour tenter de gagner.”

Il a joué l’intégralité du second quart-temps contre Denver, ce qui a permis à Tyronn Lue de jouer avec un cinq athlétique assez inédit complété par LeBron, Kyle Korver, Channing Frye et Richard Jefferson. Que des profils extérieurs capables de faire leur place contre des petits intérieurs. Un cauchemar pour les arrière adverses qui sont en infériorité de taille quel que soit la match-up. Derrick Williams a d’ailleurs défendu le meneur adverse mais il a surtout monté la balle sur quelques séquences pour le plus grand plaisir du King qui a pu souffler un peu à la création.

Dans une Conférence Est presque jouée d’avance, les Cavaliers ont le luxe d’essayer des joueurs pour trouver la perle rare qui les aidera dans les moments plus difficiles en Playoffs. Derrick Williams pourrait correspondre au profil recherché, les mots de LeBron vont en tout cas en ce sens.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top