Blazers

Jusuf Nurkic file aux Blazers contre Mason Plumlee : c’est la fin des Kic Brothers à Denver

Jusuf Nurkic

Un deal qui arrange tout le monde.

Source image : Denver Post

À J-11 avant la trade deadline, les coups de téléphone fusent et les GM sont à l’affût de la moindre opportunité de peaufiner leur effectif avant les luttes printanières. C’est Neil Olshey qui a dégainé ce dimanche pour préparer l’avenir dans la raquette et soigner l’état de ses finances.

Avec ses deux recrues estivales à l’infirmerie, le stratège des Blazers était bien embêté vis-à-vis des fans depuis quelques semaines. Après une saison idyllique l’année dernière, Portland a toutes les peines du monde à confirmer malgré les dizaines de millions dépensés pendant l’été pour garder les pièces principales du groupe et les agrémenter de quelques belles signatures. Il y a d’abord eu Evan Turner, l’ancien sixième homme des Celtics censé apporter sa rigueur défensive et de la création en attaque. La transition a été plus longue que prévue et pour ne rien arranger il s’est blessé à la main et devrait manquer six semaines de compétition. La seconde arrivée n’est autre que celle de Festus Ezeli, le champion NBA avec les Warriors en 2015. Malheureusement, le géant traîne toujours une vilaine blessure au genou et ne devrait pas jouer de la saison. Neil Olshey était donc dans l’obligation d’agir pour sortir de cette spirale négative et essayer de réduire la masse salariale de l’équipe. C’est désormais chose faite avec cet échange poste pour poste rapporté par l’incontournable Adrian Wojnarowki de The Vertical.

“Portland envoie Mason Plumlee et un second tour de Draft 2018 contre Jusuf Nurkic et un premier tour de Draft 2017 (via Memphis) selon une source de The Vertical.”

Bien qu’ils fassent partie de la même Division et qu’ils se suivent au classement de la Conférence Ouest à l’entrée du Top 8, Portland et les Nuggets sont des partenaires d’échanges réguliers. En l’occurrence, le trade arrange tout le monde. D’un côté, Denver cherchait à se séparer de Jusuf Nurkic qui a peu à peu perdu sa place de titulaire au profit de Nikola Jokic et les Blazers se délestent de Mason Plumlee que la franchise n’aurait pas eu les moyens de re-signer cet été. En plus, le pick des Grizzlies est seulement protégé dans le Top 5 et Portland pourrait donc posséder trois tours de Draft en juin prochain pour monter un échange intéressant ou faire le plein de jeunes talents. D’un point de vue purement statistique, Mason Plumlee réalise la meilleure saison de sa carrière avec 11 points et 8 rebonds de moyenne tandis que Jusuf Nurkic était en train de stagner à cause de l’explosion de son ancienne doublure avec 8 points et 5,8 rebonds par match. Des tendances qui devraient commencer à s’inverser alors que le Bosnien devrait retrouver un poste de titulaire dans la raquette de Terry Stotts.

Un peu de changement ne peut pas faire de mal à Portland qui devait absolument tenter quelque chose pour sortir de ce cercle vicieux dans lequel ils sont bloqués depuis le début de la saison (23-31). Avec un nouveau pivot revanchard et un Damian Lillard de nouveau sur pied, les Blazers sont motivés pour reprendre leur du à Denver au classement.

Source texte : The Vertical

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top