Bucks

Giannis Antetokounmpo en mode Space Jam, les Bucks en mode snipers : victoire chez les Pacers

Pour tourner une page et se relancer avec optimisme, rien ne vaut une bonne victoire en déplacement, avec un groupe solidaire et un fou qui impose son talent : Giannis Antetokounmpo a littéralement volé sur les Pacers.

Non, le garçon n’a pas pris l’avion cette nuit. Non, l’intéressé n’a pas non plus été le plus efficace contre les soldats de l’Indiana. Cependant, c’est bien lui qui a offert la séquence la plus dingue de la rencontre en décollant tout simplement de la ligne des lancers francs, quelques centimètres devant pour les plus taquins, en pleine contre-attaque. Dans un troisième quart-temps qui voyait les Pacers tenter de recoller au score, Giannis devait garder les deux pieds sur la pédale d’accélération mais on avait oublié que le phénomène était plus ou moins un avion à réaction. Résultat, Antetokounmpo s’élève en portant la balle comme un serveur de café, et nous claque un dunk monumental pour déprimer Paul George et ses potes. Une action isolée certes dans cette rencontre, mais qui symbolisait aussi la confiance des Bucks lors de leur rencontre hier soir.

Car lorsque vous tirez à 17/31 à distance et que votre banc est aussi productif, il y a de quoi être confiant. Ce samedi, de Greg Monroe à Mirza Teletovic en passant par Malcolm Brogdon, tout le monde s’est retroussé les manches afin de rattraper la gamelle de la veille. Laquelle ? Celle à domicile, face aux Lakers. Il faut dire qu’émotionnellement parlant, les jeunes joueurs de Jason Kidd étaient encore sous le choc en perdant Jabari Parker pour le reste de la saison, deux jours plus tôt. Une nouvelle déprimante, et qui se traduisait notamment dans ce véritable letdown contre la franchise de Los Angeles. Avec 122 points encaissés dont 47 rien que dans le premier quart-temps, cet horrible vendredi soir devait être mis de côté pour laisser place à un lendemain plus joyeux. Et en abusant parfaitement de la défense laxiste des Pacers, les visiteurs se sont offert une belle petite victoire en déplacement, de quoi aborder la suite avec un peu plus de sérénité. Avant le break du All-Star Game, il faudra jouer les Pistons à la maison puis les Nets à Brooklyn, deux potentielles victoires si les soldats du Wisconsin reproduisent le même modèle collectif.

Milwaukee ne shootera pas aussi bien toute l’année, mais les Bucks pourront toujours compter sur les exploits de Giannis Antetokounmpo, s’il se ramène concentré. Deux matchs avant la pause, deux challenges intéressants à observer, c’est au Freak de jouer.

Couverture

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top