Art

Uncle Drew va avoir droit à son film : le génie de Kyrie, des cross, le Rucker Park… c’est quand ?

Uncle Drew

Uncle Drew >>>>>> Bugs Bunny

Source image : YouTube

C’est la très bonne nouvelle du jour, et elle ne vient évidemment pas de New York. On en avait vaguement entendu parler à l’automne et c’est désormais officiel, le personnage d’Uncle Drew va avoir droit à son propre long métrage, et il rétrograde d’ores et déjà la suite de Space Jam au rang de deuxième film de basket le plus attendu. Teasing.

Pour les Cavs fans on vous arrête de suite, le personnage incarné par Kyrie Irving n’a pas prévu de rosser Stephen Curry dans ce film, le meneur de Cleveland le fait déjà très bien dans la vraie vie. La société de production Temple Hill Entertainment, qui a acquis les droits du film, a donc annoncé un projet de long métrage adapté de la mini-série Uncle Drew, mettant en scène Kyrie Irving grimé en papy génial pour les besoins de pubs pour la marque que nous ne pouvons pas citer mais qui commence par Pep et qui finit par Si. Le pitch plus ou moins annoncé ? Uncle Drew partirait à la recherche de ses anciens potes de Rucker Park afin de disputer ensemble un street-tournoi de panier-ballon. Pas du Spielberg non plus, mais juste assez pour nous filer l’eau à la bouche tant l’Oncle Drou fait aujourd’hui partie de nos vies, tant l’idée de voir Kyrie à l’écran durant 90 minutes donne des envies de câlins.

C’est Jay Longino, scénariste et ancien joueur professionnel… au Mexique qui a hérité du job le plus sympa de l’année et qui sera donc en charge d’écrire le scénario, qu’il a d’ores et déjà annoncé vouloir gratter en consultant le plus possible Kyrie Irving. On espère juste que LeBron James ne viendra pas fourrer son nez trop souvent dans le bail, de peur qu’il ne nous impose James Jones au Rucker ou Tristan Thompson en vendeur ambulant de saucisse-frite. Une éventualité qui ne devrait néanmoins pas arriver puisque le King est pour sa part concentré sur Space Jam 2 vu que l’on est parti pour parler cinoche aujourd’hui. Rien n’a fuité pour le moment sur l’éventuel casting mais on imagine et surtout on espère que des gars comme Kevin Love, Nate Robinson ou Baron Davis, déjà passés par la case Uncle Drew, seront de la partie pour enflammer nos cinés pendant que nos meufs seront dans la salle d’à côté en train de tomber amoureuses de Christian Grey dans la huitième suite des 50 nuances.

On cherche en tout cas tous sur notre clavier le petit émoticône du mec impatient, Uncle Drew nous offrant depuis plusieurs années déjà un kiff absolu au gré de ses spots pour la marque de cola. Trop de questions nous vampirisent néanmoins. Quels acteurs ? Quel scénario ? Des interrogations auxquelles Jean-Michel Longino ne répond qu’à peine pour le moment, arguant seulement qu’il a été inspiré notamment par le mythique Hoosiers et que le film sera “une lettre d’amour au basket”…

On attend désormais les infos concernant le probable plus gros kiff basketo-cinématographique des prochaines années, avec tout le respect que l’on a bien sûr pour les Looney Tunes. Nos plus fins limiers sont sur l’enquête, on vous tient au jus.

Source texte : variety.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top