Thunder

Kevin Durant est pressé d’entendre les huées à Oklahoma City : “J’ai hâte de jouer dans cette ambiance”

kevin durant - TrashTalk Fantasy League

Prévois quand même les bouchons d’oreilles Kevin, on est jamais trop prudent.

Source image : NBA League Pass

La date est cochée dans notre calendrier depuis cet été. Kevin Durant retourne à Oklahoma City pour une rencontre qui devrait battre des records de décibels ce samedi. Pas de chance pour le MVP 2014, les aigus des sifflets devraient battre les graves des applaudissements.

Il en était forcément conscient en décidant de rejoindre le tombeur du Thunder en Finale de Conférence Ouest cet été, Kevin Durant n’est plus le bienvenu dans l’Oklahoma. Comparable à l’épisode de LeBron James à Miami, avec les mêmes problèmes de communication et cette fameuse “zone de confort”, l’ailier des Warriors devrait être sérieusement hué par la Chesapeake Arena demain soir, puisque les Américains ne sont pas très fans des sifflets. Le bruit change mais l’idée reste la même, KD a trahi sa franchise de toujours et son fidèle lieutenant, Russell Westbrook. Pire, il a rejoint la meilleure équipe de la Ligue sur le papier en prétextant le besoin de se donner un nouveau challenge. N’en jetez plus la coupe est pleine, les vidéos de maillots brûlés ou vendus pour quelques cents ont circulé tout l’été sur les réseaux sociaux pour sceller le divorce avec le deuxième choix de Draft en 2007. À l’époque, le produit de Texas n’avait pas de barbe et encore moins le droit de commander une bière au bar. Mais c’est autour de lui que Sam Presti avait construit son projet, poursuivi à OKC après une année à Seattle. Pourtant, malgré ce climat de haine qui entoure son retour, Kevin Durant est pressé de retrouver son ancien chez lui et il s’est confié dans SportsCenter, l’émission d’ESPN.

“Je m’entendais bien avec tout le monde là-bas. Peu importe ce qu’il se passe samedi, des encouragements, des sifflets, je sais que des souvenirs vont rester et c’est aussi des choses dont je vais me rappeler. C’est un nouveau chapitre de ma vie. J’ai fait le choix de partir. C’est aussi simple que ça. Mais pour eux je sais que c’est encore un point sensible. Ils me voyaient comme leur fils. J’étais là-bas depuis que j’ai 19 ans, j’ai grandi là-bas. Donc, comme je l’ai dit, je comprends. Ça fait partie du sport et de la vie de supporter donc je l’accepte totalement. […] J’ai hâte de jouer dans cette ambiance. J’ai toujours été de l’autre côté de la barrière, avec beaucoup de monde pour m’applaudir et m’encourager quand je rentrais sur le terrain. Ça va être très différent d’être de l’autre côté mais ça devrait être fun.”

Quelle que soit la réaction du public demain soir, le nouveau partenaire de Stephen Curry et Draymond Green a le plus grand respect pour le public du Thunder, l’une des fanbases les plus bruyantes du circuit. Si les fans lui en veulent, lui ne leur en veux absolument pas. Tant mieux, car il ne devrait pas recevoir de fleurs. Il devra se servir de ces huées comme d’un carburant pour être au niveau de l’événement et ne pas se laisser submerger par les émotions.

“C’est ce qui rend le sport si puissant. C’est cet attachement des fans pour leur équipe et leur importance dans l’organisation. C’est leur fidélité pour une équipe, pour un logo. Les joueurs viennent et s’en vont, les entraîneurs et les GM aussi, mais ce logo reste pour toujours. Je sais ce que ça représente pour les fans d’Oklahoma City. J’étais là-bas. J’étais là pour le premier match à OKC. J’ai vu ces matchs à guichet fermé, peu importe le niveau de l’équipe ou le nom des joueurs sur le parquet. Ça représente énormément de choses pour eux. […] Je sais que ce que j’ai fait n’a pas été très bien accueilli mais je peux respecter leur dévouement pour leur équipe, leur loyauté pour leur équipe et leur logo.”

Kevin Durant se rappelle encore très bien de ce tir assassin de Stephen Curry au bout de la prolongation pour anéantir le Thunder. Un souvenir qu’il aimerait sûrement revivre ce samedi, maintenant qu’il a rejoint le camp adverse.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top