Bucks

Jabari Parker, saison terminée : rupture des ligaments croisés pour l’ailier qui s’envolait…

Jabari Parker
Source image : YouTube

Les Bucks ne pouvaient imaginer pire nouvelle, après avoir vu Jabari Parker s’écrouler dans le match d’hier face au Heat : les résultats sont tombés, nouvelle rupture des ligaments croisés…

Tout le Wisconsin était en apnée ce jeudi. Il faut dire que la veille, l’ailier des Bucks avait dû quitter le terrain à l’aide de ses coéquipiers, suite à une blessure très moche vécue sans véritable contact extérieur sur le genou du joueur. Dans ces cas-là, de façon assez régulière, ce sont les ligaments dont il est question, et Jabari n’a malheureusement pas échappé à la règle. Suite à une IRM effectuée dans la journée, Parker a appris qu’il s’était rompu les ligaments croisés une nouvelle fois, au même genou que celui de 2014. Lors de sa saison rookie, le phénomène formé à Duke s’était déjà fait la même blessure lors d’un match à Phoenix, la longue rééducation qui suivit lui servant de véritable test mental pour revenir encore plus fort. Et c’est justement dans ce sens que Parker avait réussi un comeback exceptionnel, attaquant avec encore plus de fougue, de risques et de puissance dans ses pénétrations. Un long majeur dressé à la science, puisque Jabari nous offrait une saison proche de ce qu’on rêvait lorsque les Bucks l’avaient drafté en 2014.

20,1 points, 6,1 rebonds, 2,8 passes, une progression sérieuse à distance (36,5%) et l’impression de n’avoir jamais vécu de terrible blessure, Parker était une des grandes raisons expliquant le beau début de saison des Bucks et les fans de Milwaukee se frottaient justement les mains ce mercredi. En récupérant Khris Middleton pour la première fois de la saison, Jason Kidd espérait pouvoir se baser sur cet élément positif afin de réaliser un push sérieux vers les Playoffs… avant de voir son ailier titulaire se blesser. Une nouvelle d’autant plus triste qu’elle a lieu à un carrefour contractuel majeur, Parker ayant la possibilité de négocier un nouveau deal cet été. Malheureusement, même si son potentiel reste exceptionnel, on parle de deux ruptures des ligaments croisés pour un gamin de 22 ans qui n’a pas l’air de changer son jeu tout en agressivité. Il faudra y songer par la suite, mais avant cela, Jabari traversera à nouveau le chemin qu’il a connu il y a deux ans : rééducation de 9 mois, checkpoint quotidien sur ses coéquipiers, et doigts croisés afin qu’il revienne encore plus fort… si c’est possible.

Jabari Parker a connu une rupture des ligaments croisés, s’il y en a bien un qui peut revenir au top, c’est lui. Cependant, il faudra voir dans quel état son genou se situera, et s’il ne faudra pas sérieusement se pencher sur une modification drastique de son style de jeu. Car même si on adore le voir monter sur tout le monde, il faudrait peut-être privilégier une longue carrière plutôt qu’un destin tragique comme on en a déjà vu si souvent…

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top