Suns

Dragan Bender absent 4 à 6 semaines : la transition de la Croatie à l’Arizona passe définitivement mal

Dragan Bender
Source image : YouTube

En difficulté depuis le début de la saison, Dragan Bender aura vécu une première campagne NBA compliquée jusqu’au bout puisque le poste 4 croate va être absent pour une durée comprise entre 4 et 6 semaines. VDM.

Drafté en 4e position durant la dernière cérémonie en date, Dragan Bender ne se souviendra sans doute pas de sa première saison en NBA comme la plus aboutie de sa carrière. A 19 ans seulement, le prodige croate a été le plus jeune joueur sélectionné durant la cuvée 2016. S’il était très jeune au moment de se présenter au bal de promo, le gamin avait déjà mis l’Europe à ses pieds en brillant sous le maillot du Maccabi Tel-Aviv. Sauf que le passage dans le grand bain a du mal à se passer depuis le début de la saison, et l’acclimatation a pris un coup puisque le joueur va seulement pouvoir joueur au basket sur sa console pendant quatre à six semaines. Déjà absent depuis une grosse dizaine de jours en raison d’une blessure à la cheville, le joueur a dû subir une opération qui s’est bien passée quand on sait qu’il aurait pu louper toute la fin de la saison, comme les Suns ont tenu à le préciser rapidement dans un communiqué.

« Dragan Bender a subi une procédure arthroscopique de routine concluante à sa cheville droite pour retirer un éperon osseux. L’opération a été réalisée par le docteur Ned Amendola de l’hôpital universitaire de Duke. Le retour de Bender à la pratique totale du basket est estimé approximativement à quatre à six semaines.»

Auteur de 3,2 points à 37 % au shoot, dont 32 % du parking, pour 2,2 rebonds en 12 minutes de jeu de moyenne, le jeune croate a eu du mal à se faire une place forte dans la rotation de Suns qui se battent avec des Lakers pour déterminer qui a l’équipe la plus flinguée de l’Ouest. Il n’y a donc rien de bien glorieux dans tout ça. S’il devrait pouvoir revenir pour disputer quelques matchs en fin de saison, le phénomène doit désormais se tourner vers le futur, et se préparer pour la saison prochaine. Ses qualités de basketteur sont bien là, mais elles n’arrivent pas encore à s’exprimer. Sans doute parce que le mec est arrivé trop tôt en NBA. Un Dario Saric, par exemple, a attendu 22 ans pour débarquer, et être directement intégré dans les plans concrets de Philly. Dragan va donc devoir bosser dur pour se mettre au niveau, et éviter de squatter le banc trop longtemps. Pendant ce temps-là, 12 minutes vont être à allouer dans la rotation des Suns, et celui qui va avoir l’occasion de se montrer, c’est Marquese Chriss. Très intéressant depuis le début de la saison, l’autre rookie des Suns joue déjà plus de 18 minutes par match, et offre une production pas du tout dégueulasse (7,6 points, 3,4 rebonds). Ainsi, il pourrait désormais se rapprocher de la trentaine de minutes, et profiter de cette absence pour prendre encore plus de galon dans une fin de saison où les Suns n’ont plus rien à jouer. Comme chaque saison récente.

Cette blessure en deuxième partie de saison enterre définitivement les espoirs de voir Bender briller dès cette saison en NBA. On peut d’ores et déjà lui dire l’année prochaine, et lui conseiller de taffer comme un dingue pour que l’on puisse enfin le voir exceller. Parce que ce mec peut devenir un putain joueur.

Source : nba.com/suns

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top