Cavaliers

LeBron James plante le tir de la nuit, pour forcer la prolongation : niveau de difficulté 8000 !

On en parlait ici dans le récapitulatif du match de la nuit, c’est peu dire si la rencontre entre Wizards et Cavaliers nous a proposé des moments inoubliables. Mais le tir de LeBron pour égaliser ? Au-dessus, de tous.

En direct, quel bordel, excusez-nous du peu. Il fallait vivre cette bombe irréelle en direct pour comprendre ce qui se passait, les réseaux sociaux explosant devant cette démonstration de force, de concentration et de mental. Car mine de rien, si James avait rentré plusieurs flèches dans ce money-time quatre étoiles, on ne pouvait s’empêcher de rigoler devant cet horrible loupé, celui qui précédait l’action divine. Partant comme un TGV pour rentrer son double-pas, LeBron réalise un énorme marché mais se foire surtout dans sa finition main gauche, la balle ricochant sur l’arceau et préparant la plus belle des plateformes pour qu’on tacle LBJ. Seul problème ? Le gamin d’avant a été enfermé depuis bien longtemps, et le monstre des moments chauds est devenu l’ennemi de toutes les autres franchises. Voyant les Wizards prendre trois points d’avance, sans temps-mort restant, le numéro 23 laisse Kevin Love faire la remise en jeu afin d’envoyer une ogive dans ses mains.

Et après avoir régalé pendant tant d’années grâce à ce coup de poignet surnaturel, l’intérieur des Cavs projette le cuir parfaitement sur LeBron, qui se dirige vers la ligne de touche. En déséquilibre total, avec à peine assez de place pour coller ses pieds, dos au panier et avec deux secondes pour dégainer, l’animal réalise une prouesse technique et athlétique hors-normes en arrivant à se redresser en un clin d’oeil. Le poignet est craqué, le public retient son souffle et la planche ouvre ses bras. Tchaf. S’écroulant sur le banc de Scott Brooks, LeBron vient de forcer une prolongation venue de nulle part, une que Kyrie Irving et Kevin Love géreront comme des grands avec Kyle Korver. Peut-être qu’il sortait sur 6 fautes un peu plus tard, peut-être qu’il faisait marché un peu plus tôt, mais dans le moment le plus chaud James a répondu présent. Et si Uncle Drew repartira avec le tir de la gagne, LBJ aura tout simplement rentré le tir… de la soirée.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top