La semaine de Gérard

La DMC Week (une semaine avec Gérard 2.0 ou Boogie) #05 : il nous a quand même mis les Warriors en PLS

DeMarcus Cousins

La semaine NBA dans la peau de DeMarcus Cousins. Que du bonheur.

Source : YouTube / Draft Kings

‘A la rédac’ de Trashtalk, vous le savez, on est des grands fans de J.R. Smith, alias Gérard pour les intimes. Gérard, c’est une grande histoire d’amour. Gérard, c’est notre MVP à nous, le number one dans nos coeurs, celui qui donne envie d’être fan des Cavaliers et de suivre la NBA quoiqu’il arrive. Cette rubrique lui est 100 % dédiée et revient, de manière hebdomadaire, sur ce que nous a offert le mec le plus généreux de la NBA sur et en dehors des parquets. Parce que la flamme se doit d’être entretenue. J.R. 4ever. Mais, mais, mais, notre Gérard étant indisponible jusqu’à nouvel ordre, nous avons décidé de lui trouver un remplaçant digne de ce nom : DeMarcus Cousins alias DMC alias Boogie alias Gérard 2.0. Lui aussi, on l’aime.’ Par Maxime Claudel.

___ 

# Les perf’ de la semaine

On sortait d’une belle semaine positive et, comme toujours, l’euphorie est vite retombée au royaume de Boogie. Il faut dire que le calendrier n’était pas très favorable, avec des chocs face aux Rockets et aux Warriors. Les Kings n’ont rien pu faire face aux artilleurs de Houston et, vue la feuille de statistiques de Boogie (-19 en éval !), on s’imagine qu’il est allergique aux grosses barbes. Le cauchemar a continué face aux Suns, cancres de l’Ouest, à cause de ce tir un peu dégueu de Devin Booker, amené à être un futur fuoriclasse de la Ligue (il a quand même la dégaine d’un footballeur insupportable, on ne va pas se mentir).

Mais, mais, mais, Sacramento nous a fait plaisir en mettant les Warriors, et Steve Kerr, en PLS. Alors qu’il n’avait pas foutu grand-chose jusque-là, au bord du triple double (une petite offrande), DeMarcus Cousins a mis son costume de déménageur pour rappeler aux favoris qu’il y avait de la place dans la raquette. Au passage, les Kings s’étaient déjà offert le scalp des Cavaliers quelques jours plus tôt, sans Gérard néanmoins. De là à dire qu’ils choisissent leur match : ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit, ou pensé très fort !

Les habituelles montagnes russes se sont finalement terminées contre les Bulls et une énième défaite reléguant Sacramento à 3,5 victoires d’une place en Playoffs. Ça ne sent pas très bon cette histoire…

# Les stat’ de la semaine

  • Face aux Rockets (défaite) : 25 minutes, 16 points (5 sur 16 FG, 1 sur 4 à 3 points), 7 rebonds, 5 passes, 0 interception, 0 contre, 2 fautes, -19 en éval
  • Face aux Suns (défaite) : 34 minutes, 22 points (6 sur 16 FG, 3 sur 7 à 3 points), 12 rebonds, 12 passes, 1 interception, 2 contres, 5 fautes, +5 en éval
  • Face aux Warriors (victoire) : 40 minutes, 32 points (13 sur 30 FG, 0 sur 5 à 3 points), 12 rebonds, 9 passes, 2 interceptions, 1 contre, 5 fautes, -2 en éval
  • Face aux Bulls (défaite) : 38 minutes, 18 points (5 sur 16 FG, 3 sur 9 à 3 points), 14 rebonds, 5 passes, 1 interception, 1 contre, 5 fautes, -11 en éval

# La décla’ de la semaine : une mâchoire contre les arbitres

Boogie vs. Referees – Part 2. DMC avait encore quelques chouettes mots à l’attention des arbitres après la cruelle défaite face aux Suns, équipe qui, comme les Kings, rêve du dernier spot en Playoffs (l’espoir fait vivre). En fait, on se dit que le Franchise Player de Sacramento doit aimer les amendes, et pas celles que l’on mange (quoique). À ses yeux, on ne lui siffle pas suffisamment de fautes. « Je ne pense pas que nous avons le même respect que les autres équipes de la ligue, c’est une évidence. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais vous pouvez lire entre les lignes. Cela ne va jamais vraiment dans notre sens, nous n’avons jamais le bénéfice du doute… C’est comme ça. C’est les cartes qu’on nous a données. Nous devons trouver un moyen de surmonter ça. » se désole-t-il. Comme BronBron quoi. Il ne manquerait plus qu’il demande un playmaker ou qu’il convoque la télé pour annoncer sa future destination…

# Le shoot de la semaine : et si on foutait tout le monde dehors ?

# La photo de la semaine : groupie de Bob Marley

On sait désormais ce qu’écoute Boogie quand il a son casque Beats by Dre trop swag vissé sur la tête : du Bob Marley. Du coup, on comprend mieux pourquoi il a parfois cette attitude un peu pataude sur le terrain… Son film préféré ? How High, cousin. « La grandeur d’un homme n’est pas la richesse qu’il amasse, mais son intégrité et sa capacité à affecter ceux qui l’entourent positivement. » : nous sommes en février et la star des Kings prend enfin ses bonnes résolutions. Youpi !

# Le Tweet de la semaine : un fuck pour le plaisir

Dans un état extatique après avoir fait tomber la meilleure équipe de la régulière, DeMarcus Cousins s’est quelque peu lâché après la rencontre. Au devant d’un fan portant un maillot des Warriors, le pivot a lâché un gros fuck à destination de la bande à Stephen Curry. Ce n’est pas très joli mais le geste ne semble pas alerter les fans espagnols des Kings plus que ça. Allez, trois fois départements et préfectures et pas de dessert.

# Le petit bonus “ce n’est que du bonheur” de la semaine : quand on bat les Cavaliers ET les Warriors dans une même saison…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top