Hornets

Ramon Sessions se claque le ménisque : en ce moment, Charlotte prend bien cher quand même

Ramon Sessions

On a même mis une photo des Bobcats tellement c’est chaud.

Source image : Swarmandsting

Déjà qu’on parlait des Hornets avec inquiétude hier, la franchise de Jojo a pris un nouveau coup sur la nuque en apprenant que Ramon Sessions s’était claqué le ménisque : inspiration, expiration…

Tout va mal dans le petit monde de Steve Clifford. Enfin, tout va mal, disons simplement que l’entraîneur de Charlotte est aujourd’hui sur sept défaites consécutives, que sa défense a totalement pris l’eau, que son banc ne produit plus comme avant et que son meneur titulaire vient d’apprendre la disparition de son remplaçant. En effet, après avoir ressenti quelques douleurs ce vendredi, Sessions a effectué des examens et il n’a pas trouvé la racine de 42. Bien au contraire, le vétéran a découvert qu’il avait subi une déchirure du ménisque, ce qui devrait le forcer à devoir rester sur le côté pendant quelques temps. Alors qu’il avait été recruté cet été pour remplir le rôle de Jeremy Lin la saison passée, c’est-à-dire celui de dynamite en sortie de banc qui gère l’attaque et évite un écroulement total de l’équipe, Ramon sera obligé de penser d’abord à sa santé avant d’aider les siens à retrouver les hauteurs de l’Est.

Une nouvelle qui forcera donc Brian Roberts à devoir récupérer des minutes supplémentaires en tant que troisième remplaçant, et qui poussera peut-être Ray McCallum – signé 10 jours – à sortir des performances venues de l’espace. Cependant, c’est surtout Kemba Walker et Nicolas Batum qu’on observera avec la plus grande attention cette semaine et dans celles à venir, car les Hornets sont sur une pente extrêmement glissante et ce sont les leaders de l’équipe qui vont devoir montrer l’exemple. Expulsés du Top 8 à l’Est suite à cette vilaine série de défaites, la franchise de Charlotte va affronter Brooklyn certes pour commencer, mais les Rockets et Clippers suivront et il ne faudra pas se marcher sur les pieds. Car au niveau de la création, les deux patrons vont devoir assurer encore plus et démonter les défenses adverses, sous peine de voir les Hornets continuer dans leur chute actuelle. Même si c’est la défense qu’on souhaite revoir en priorité en Caroline du Nord, le playmaking sera très sérieusement réduit par l’absence de Sessions.

Décidément, les mauvaises nouvelles s’empilent chez Charlotte, et on se demande justement quand ça va s’arrêter. Le break du All-Star Weekend va faire le plus grand bien.

Source : Charlotte Observer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top