Hornets

Les Hornets craquent encore : 7ème défaite de suite, ça pue le Baygon à Charlotte

Hornets

Si les Raptors étaient mentionnés hier comme l’équipe la plus en galère vu son niveau de jeu récent, les soldats canadiens peuvent en fait dormir tranquilles car les Hornets sont encore plus dans le bad qu’eux…

Terrible, cette nouvelle défaite de Kemba Walker et ses potes en déplacement. Alors que le All-Star de Charlotte souhaitait conclure le roadtrip exténuant de son équipe avec une touche positive, le meneur de jeu ne pensait pas que le dernier quart-temps allait se transformer en véritable séance de torture chez Rudy Gobert. Le pivot français, qui réalisait encore une fois un énorme boulot défensif dans sa peinture, était au centre des opérations et bien accompagné par Gordon Hayward ainsi que Joe Johnson. Utah avait peut-être 9 points de retard à l’entame du money-time, mais Quin Snyder savait que sa troupe pouvait réaliser des merveilles si le rempart de Salt Lake City était remis en place. Grâce aux tirs cruciaux des deux ailiers et le cadenas imposé par les cadres du Jazz, les Hornets ne marquaient que 16 points sur les 12 dernières minutes et en encaissaient surtout 32, un retournement de situation qui imposait au final une nouvelle défaite aux hommes de Steve Clifford. Insupportable, après avoir fait tant d’efforts sur les trente-six premières minutes, et en croisant les doigts pour que la huitième place reste la leur ce weekend.

Malheureusement, non. Avec ce septième revers consécutif, Nicolas Batum et ses coéquipiers ont quitté le Top 8 et laissé Detroit prendre leur spot, reste à voir quelle sera la durée de cette modification du classement. Car même si Charlotte peut se dire que Brooklyn et les Sixers seront au menu la semaine prochaine, ce n’est pas en changeant soudainement de plats que le coeur du problème sera réglé. Verrouillés défensivement par le passé, les Hornets ont totalement lâché leurs fondamentaux en laissant l’opposition scorer à volonté sur leur nose. Jugez plutôt : 109, 113, 110, 109, 115, 126 et 105 points encaissés sur leur série de défaite, même les Nuggets se marrent en voyant de telles portes ouvertes. Alors certes, le roadtrip a été particulièrement violent en se rendant à Portland et Golden State, mais les espoirs de Playoffs ne pourront perdurer si la raquette de Frank Kaminsky et compagnie reste aussi ouverte. Cette semaine, en accueillant les Rockets puis les Clippers, ce sont deux grosses machines offensives qui passeront par la Caroline du Nord afin de se régaler sur jeu tout-terrain. Quel résultat espérer pour Charlotte autre qu’une nouvelle défaite, si le barrage local est aussi fin que du cellophane ?

Depuis le 21 janvier dernier, les Hornets n’ont pas remporté le moindre match. Mais pire que de simples défaites, c’est surtout une défense collective qui a quitté ses principes, et doit se remettre au boulot dès la semaine prochaine. Sinon, la descente pourrait continuer encore un bon bout de temps.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top