Raptors

Les Raptors en mode Petit-Pied : 8 défaites en 10 matchs, plutôt badant comme dessin-animé

Raptors

Photo d’équipe.

Source image : YouTube

Dans la famille dégringolade super déprimante qui se termine en quittant carrément le podium, on demande les Raptors : la bande à Kyle Lowry ne va pas du tout, et cela s’est confirmé hier soir à Orlando.

Encore une défaite pour Toronto, encore une soirée de merde pour les fans de la franchise, encore une mauvaise nouvelle qui leur tombe sur la joue droite. Dire qu’à la mi-décembre on parlait de potentiellement prendre la place des Cavs en tête de la Conférence Est… alors que maintenant ? C’est officiel, Patrick Patterson et ses potes ne sont même plus dans le Top 3. Car c’est bien à cause de ce dernier revers, combiné avec la victoire de Washington face aux Lakers jeudi soir, que les Raptors ont encore perdu une place. L’intérieur devait d’ailleurs quitter les siens en début de partie à cause de pépins physiques, il a probablement eu des pépins gastriques en regardant ses coéquipiers jouer le reste de la partie à Orlando. Sans DeMar DeRozan et sans pouvoir faire la différence dans le money-time, Toronto s’est encore une fois incliné face à Bismack Biyombo, seulement 5 jours après la victoire du Magic au Air Canada Centre.

Et dans un modèle toujours aussi dégueulasse, c’est-à-dire sans variété offensive et avec des rotations à faire passer Alvin Gentry pour Gregg Popovich, la franchise de Drake nous a plus montré de Worst Behavior que de Views sur une potentielle revanche avec les Cavs en finale de conférence. Alors certes, nous ne sommes qu’en février et l’absence de DeRozan joue forcément sur les résultats de l’équipe canadienne. Mais avec 15 jours restants avant la fermeture du marché des transferts et un groupe qui semble avoir besoin d’un électrochoc dans son vestiaire, on en vient à se demander si Masai Ujiri ne devrait pas dropper une bombe dans sa franchise. Le General Manager a de grandes ambitions, ses fans et ses joueurs aussi. Une mauvaise passe ? Cela arrive forcément. Sauf que les Raptors sont aujourd’hui au sommet dans leur courte histoire, et leur domination ne va pas durer éternellement dans la Conférence Est. Autant profiter du bordel actuel pour tenter un pari osé, quitte à mettre tous les jetons sur la table et un gros joueur. Non, on ne regarde pas que Terrence Ross, Jonas Valanciunas est également concerné. Peut-être qu’il ne s’agit que d’une série à digérer avant de se reprendre en mars. Peut-être qu’il s’agit aussi d’un zoom réaliste sur les capacités de Dwane Casey et les limites de cet effectif bourré d’athlètes.

Quoi qu’il en soit, en attendant le retour de DeMar DeRozan dans la rotation, Toronto vient de vivre sa huitième défaite en dix matchs et le podium ne les concerne plus. Attention aux dix prochains jours, bourrés de rumeurs de transferts…


1 Comment

1 Comment

  1. Pierre

    4 février 2017 à 13 h 19 min at 13 h 19 min

    Est-ce qu’on sait quand sera le retour de Demar ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top