Suns

Devin Booker assassine les Kings au buzzer : avec la planche, ça compte vraiment ou pas ?

Alors qu’on pensait plutôt voir Eric Bledsoe dans le rôle du bourreau en voyant ses récentes performances, c’est Devin Booker qui s’est chargé de flinguer la soirée des Kings en plantant le tir de la gagne au buzzer.

Pauvre Matt Barnes. Pouvait-il vraiment mieux défendre sur cette toute dernière action ? Non pas qu’on veuille impérativement défendre le vétéran de Sacramento, lui qui a enchaîné les petites conneries sur le roadtrip des Kings, mais il faut dire que suer sur la dernière possession et se prendre le tir de la victoire sur le nez avec la planche, ça fait mal. La bande à DeMarcus Cousins retournait justement au bercail après une longue période hors de leurs terres, il fallait donc démarrer une belle session-maison avec une victoire devant un public impatient. Seul problème, déjà que Rudy Gay est absent depuis quelques temps et Garrett Temple a lui aussi rejoint l’infirmerie, quand vous ajoutez à ça un DMC un poil maladroit sur la rencontre, ça peut vite devenir tendu de l’emporter. Gêné par ses soucis de fautes et obligé de voir P.J Tucker jouer au héros dans le money-time, Boogie ne pensait pas que sa déprime allait se prolonger de la façon suivante… et par un ancien de la maison Kentucky.

Non, ce n’est pas Bledsoe mais bien Devin Booker à qui le ballon a été filé, avec huit secondes pour improviser et un excellent système dessiné par Earl Watson. Tiens, voilà la gonfle et démerde yourself, ce genre de séquence qui nous offre une prolongation la plupart du temps mais devait réussir aux Suns pour une fois. Battus sur leurs cinq dernières rencontres, les copains de Tyson Chandler ont évidemment sauté sur le jeune sniper qui envoyait une ogive à la sirène avec la planche. Il faut dire que pour ponctuer une soirée à 33 points on pouvait difficilement rêver mieux. Surtout, ce tir victorieux permettait aussi au jeune joueur de Phoenix de rappeler aux grands décisionnaires de la Ligue que le retirer du concours de trois-points n’était peut-être pas la meilleure des idées. Action, réaction ! Booker s’est donc offert un petit plat de Kings pour lancer son weekend, pendant que Dave Joerger doit vivre une nouvelle défaite frustrante au finish. Chacun sa route, chacun son chemin, fallait mieux défendre sur Devin.

On sait que Paul Pierce est totalement d’accord avec les paniers de la gagne sur la planche, mais il faudra sérieusement se pencher sur ce fléau qui gâche notre beau jeu : là-dessus, au playground, y’a prolongation.

Couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top