All-Star Weekend

Brad Stevens et Steve Kerr seront coachs au All-Star Game : Isaiah et Curry se frottent les mains !

Brad Stevens - Coach
Source image : Twitter

Avec les résultats des matchs d’hier soir, la NBA a enfin pu officialiser le nom des deux entraîneurs qui seront invités à “coacher” le All-Star Game 2017 : Brad Stevens et Steve Kerr, au rapport !

Ce n’est pas la victoire de Boston face aux Lakers mais bien la défaite des Raptors contre Orlando qui a assuré au stratège de Boston une place pour le match des étoiles, une belle récompense pour lui et son staff quand on voit le parcours traversé depuis son arrivée sur les bancs de la NBA. En duel avec Dwane Casey, Stevens a pu profiter de la méforme de Toronto pour prendre la deuxième place de la Conférence Est et s’offrir un weekend étoilé à New Orleans dans deux semaines. L’an dernier, c’est Tyronn Lue qui avait fait le buzz en étant directement propulsé sur le banc de la Conférence Est pour le All-Star Game 2016, alors qu’il n’était en place que depuis quelques rencontres seulement. Comme le règlement le stipule, un entraîneur ne peut être nommé une deuxième fois de suite au ASG, ce qui a viré Lue des possibilités et offert à Stevens ce ticket bien mérité. Avec 32 victoires pour 18 défaites, Brad a fait du sacré boulot sur cette première partie de la saison.

Face à lui, un copain qu’on pourrait retrouver probablement tous les deux ans quand on voit la domination de son équipe à l’Ouest et les perspectives futures. Dans un ping-pong qui va commencer à devenir comique avec Gregg Popovich, Steve Kerr sera envoyé avec son staff à New Orleans et pourra du coup s’amuser à mettre 4 joueurs des Warriors sur le parquet afin d’entourer Russell Westbrook. Le coach de Golden State savait depuis quelques temps qu’il allait participer au match des étoiles, il n’attendait que son opposant pour avoir sa carte d’embarquement. Que dire de plus, si ce n’est que Steve a été l’entraîneur de l’Ouest en 2015 pour le All-Star Game à New York, qu’il possède le meilleur bilan de la Ligue avec 43 victoires en 50 matchs joués, et qu’il est donc à deux ASG coachés en trois saisons professionnelles ? Chacun ses débuts, comme dirait l’autre.

Rendez-vous le dimanche 19 février à New Orleans, pour un affrontement entre deux jeunes entraîneurs qui ont sérieusement mérité leur place au match des étoiles.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top