Pistons

Aron Baynes et Boban Marjanovic disponibles pour un trade : les soldes ont commencé chez les Pistons

Boban Marjanovic

Pour un intérieur acheté, le deuxième est offert !

Source image : YouTube/DetPistonsOfficial

Encore impliqués directement dans la lutte pour les Playoffs, les Pistons effectuent pourtant une saison quelque peu décevante avec une irrégularité constante. Ainsi, après les rumeurs concernant Reggie Jackson, c’est dans la raquette qu’il y a le plus de risque de mouvement maintenant.

Face aux Pelicans la nuit dernière, Detroit a réussi à se relancer après trois défaites consécutives. Une victoire tranquille de 20 points dans laquelle Kentavious Caldwell-Pope s’est offert son record en carrière : 38 pions. Une belle performance qui permet à Motown de revenir souffler chaudement dans le cou des Hornets, huitièmes à l’Est. Malgré tout, l’effectif actuel devrait sérieusement être modifié d’ici la fin des transferts, le 23 février prochain. Et c’est sous le panier qu’il risque d’y avoir pas mal de bordel. Si Dédé Drummond est intouchable, ce n’est pas le cas d’Aron Baynes, ni de Boban Marjanovic, deux gros dans des situations compliquées. Le cas de l’Australien est connu depuis déjà quelques semaines. Disposant d’une player option s’élevant à 6,5 millions de dollars sur la saison prochaine, il devrait ne pas la faire jouer, et ainsi quitter le Michigan en agent libre. Pour les Pistons, l’objectif est donc de refourguer avant la date limite des transferts leur solide géant afin d’éviter de se retrouver à poil en fin de saison. Si son impact statistique n’est pas folichon (4,4 points et 3,8 rebonds par match en 15 minutes de jeu), le mec sait comment emmerder l’adversaire par son abattage défensif intense. Pour une franchise ambitieuse ayant envie de rajouter de la défense en sortie de banc, son profil peut intéresser.

Dans le cas du bon vieux Boban, son départ n’était pas forcément prévu. Débarqué des Spurs pendant l’été sans avoir réussi à gratter une place durable dans la rotation de coach Popovich, il est arrivé pour prendre la place de back-up qui allait être libérée par Aron Baynes pendant la saison. Véritable choix de Stan Van Gundy, ce dernier doit avoir la moustache qui tire vers le bas quand il entend le nom du Serbe. Avec seulement 7 minutes jouées en moyenne lors de ses 21 apparitions tout au long de la saison, le colosse de 2 mètres 22 n’a pas réussi à convaincre, et serait sur le point de devoir faire ses grandes valises. Son départ pourrait peut-être permettre à SVG d’essayer de retenir Baynes, dont l’énergie en sortie de banc manquera sans doute énormément. Reste à voir si cela se concrétise, pour l’un ou l’autre, voire même les deux.

L’erreur de casting par rapport à Boban Marjanovic étant évidente, les Pistons vont chercher à trouver une solution pour faire en sorte de ne pas se retrouver sans rien en fin de saison, quand Baynes choisira d’être free agent. Sauf si ce dernier part avant. Des mouvements sont donc à prévoir dans le Michigan, les méninges vont être mises à rude épreuve du côté de Motor City…

Source texte : Basketball insiders

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top