La semaine de Gérard

La DMC Week (une semaine avec Gérard 2.0 ou Boogie) #04 : élu joueur de la semaine, ça sent le MVP au All-Star Game ça !

DeMarcus Cousins
Source image : Twitter / @SacramentoKings

‘A la rédac’ de Trashtalk, vous le savez, on est des grands fans de J.R. Smith, alias Gérard pour les intimes. Gérard, c’est une grande histoire d’amour. Gérard, c’est notre MVP à nous, le number one dans nos coeurs, celui qui donne envie d’être fan des Cavaliers et de suivre la NBA quoiqu’il arrive. Cette rubrique lui est 100 % dédiée et revient, de manière hebdomadaire, sur ce que nous a offert le mec le plus généreux de la NBA sur et en dehors des parquets. Parce que la flamme se doit d’être entretenue. J.R. 4ever. Mais, mais, mais, notre Gérard étant indisponible jusqu’à nouvel ordre, nous avons décidé de lui trouver un remplaçant digne de ce nom : DeMarcus Cousins alias DMC alias Boogie alias Gérard 2.0. Lui aussi, on l’aime.’ Par Maxime Claudel.

___ 

# Les perf’ de la semaine

On a vraiment eu une excellente semaine de la part des Kings, démarrée sur deux victoires, dont une sur le gosier des Cavs à la Q avec un DMC à une passe du triple-double. Dommage qu’elle n’ait pas été bonifiée face aux Pacers dans la foulée. Les Hornets ? Une simple formalité qui laisse à penser que les Californiens, en ce moment, ne sont clairement pas bons à prendre. Surtout avec un Boogie à ce niveau. Pour preuve, son expulsion face aux Sixers pour sa sixième faute a dû peser lourd dans la fin de match, remporté par Philadelphie, qu’on ne reconnaît plus. Avant son départ forcé, il alignait les statistiques stratosphériques : il va même terminer la rencontre avec 46 points… en 32 minutes !
Du coup, notre Gérard 2.0 a été justement récompensé par le titre de joueur de la semaine, avec un double-double de moyenne et d’autres unités bien noircies. Il y aurait-il enfin un peu de sérénité à Sacramento ? Tout porte à le croire : trois succès en sept matchs en road trip, c’est un parcours de quasi-playoffable ça… On attendra avant de s’enflammer mais rien ne nous empêchera de savourer.

# Les stat’ de la semaine

  • Face aux Pistons (victoire) : 34 minutes, 22 points (8 sur 21 FG, 1 sur 3 à 3 points), 13 rebonds, 6 passes, 3 interceptions, 2 contres, 2 fautes, -4 en éval
  • Face aux Cavs (victoire) : 39 minutes, 28 points (11 sur 30 FG, 0 sur 5 à 3 points), 11 rebonds, 9 passes, 3 interceptions, 1 contre, 3 fautes, +2 en éval
  • Face aux Pacers (défaite) : 38 minutes, 26 points (8 sur 17 FG, 2 sur 1 à 5 points), 16 rebonds, 5 passes, 0 interception, 1 contre, 5 fautes, -13 en éval
  • Face aux Hornets (victoire) : 34 minutes, 35 points (13 sur 22 FG, 2 sur 2 à 2 points), 18 rebonds, 4 passes, 0 interception, 1 contre, 4 fautes, +11 en éval
  • Face aux Sixers (défaite) : 32 minutes, 46 points (11 sur 16 FG, 4 sur 6 à 2 points), 15 rebonds, 5 passes, 1 interception, 1 contre, 6 fautes, -6 en éval

# La décla’ de la semaine : l’espoir

DeMarcus Cousins vient d’écraser les Hornets de Michael Jordan et il est apparu plein d’espoir quant à la suite de la saison, « Les gars sont bons en ce moment. Ils y croient, ils ont confiance et on est sur la bonne voie. Ils commencent à comprendre de mieux en mieux que, quand j’ai balle, j’attire deux ou trois défenseurs. Ils savent que je vais faire la bonne action au bon moment. L’alchimie commence à prendre. » Sûr de lui, le pivot délivre pas mal de caviars à ses coéquipiers et ça change le jeu d’attaque des Kings. Il faudra juste penser à gagner plus de matches : les highlights et les jolis mots dans la presse c’est cool, les playoffs, c’est mieux…

# Le shoot de la semaine : pas de Joel Embid en face ? Mode bulldozer activé

# La photo de la semaine : un petit bisou, ça vous dit ?

Cold Case…

Une photo publiée par DeMarcus Cousins (@boogiecousins) le

Boogie n’avait pas posté grand-chose sur Instagram ces derniers jours. Mais il s’est rattrapé avec cette photo dont on peut aisément imaginer le scénario. Genre : on dirait le cancre de la classe, qui a redoublé trois fois sa terminale, viré pour la énième fois du cours, et qui glande sur les marches de l’escalier en matant les meufs qui passent plutôt que d’aller chez la CPE. Attention DeMarcus, on dirait que ça glisse derrière toi…

# Le Tweet de la semaine : la théorie du complot

DeMarcus Cousins a donc été élu Player of the Week, aux côtés de Dion Waiters. Non, non, vous ne rêvez pas : les losers ont sorti leur plus costume la semaine dernière pour porter leur franchise. Le Heat est sur une improbable série tandis que les Kings continuent leurs montagnes russes, tranquillou bibou. Il suffirait juste que l’un d’entre eux rejoigne l’autre – en sortant de sa zone de confort m’voyez – et même le Big Four des Warriors ne rivaliserait pas. Car un loser averti en vaut deux !

# Le petit bonus « ce n’est que du bonheur » de la semaine : Boogie en dessin animé, c’est maxi mignon

#smallball @nikebasketball x @bleacherreport

Une vidéo publiée par DeMarcus Cousins (@boogiecousins) le

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top