Pacers

Paul George réactive enfin le mode PGMVP : 32 points et victoire chez les Wolves, merci de confirmer

Paul George jacuzzi nike pacers trashtalk fantasy league

Deux matchs de suite à 30 points, ce ne devrait pas être un exploit pour un mec comme lui.

Source image : youtube

On l’a dit et redit, et vous aussi d’ailleurs, Paul George fait partie cette saison des belles déceptions en NBA. Voire des belles gamelles. Ses 22 points de moyenne sont décevants malgré la saison honnête des Pacers et on attend forcément un peu plus d’un mec que l’on annonçait en début de saison parmi les potentiels candidats au trophée de MVP. Bonne nouvelle, Paulo vient d’enchaîner un deuxième match à plus de trente points, sauf que maintenant il faudrait confirmer. Merci d’avance frère.

On l’avait vu scorer 31 points lundi mais se faire voler la vedette par Carmelo Anthony. Une petite rareté mine de rien puisque la barre des trente n’avait été dépassée qu’à six reprises par le franchise player des Pacers cette saison, avec une pointe à 37 face aux – roulement de tambour – Blazers. C’est donc un Paul George focus et probablement bien heureux d’avoir été choisi par les coachs pour participer au prochain All-Star Game qui s’est pointé cette nuit dans le Minnesota, prêt à retrouver ce rôle de patron que Jeff Teague a quand même bien du mal à porter. Bref, PG13 a donc retroussé ses manches et le public du Target Center a vu débarquer un vrai leader, incisif, vocal et déterminé, et c’est une très bonne nouvelle pour Nate McMillan. Bien épaulé par les deux autres membres du Big Three d’Indy (23 points à 10/14 pour Myles Turner et 20 points, 8 rebonds et 13 passes pour Jeff Teague), Paul George terminera sa partie avec 32 points, 4 rebonds et 5 passes, à 12/22 au tir dont 3/4 du parking et une mainmise sur la rencontre que l’on aimerait voir plus souvent du côté de l’esthète d’Indianapolis.

Un match finalement remporté 109-103 par des Pacers qui n’auront comme prévu pas pu faire grand chose pour arrêter Karl-Anthony Towns mais qui l’auront bien coupé de ses coéquipiers, face à une équipe qui restait quand même sur trois victoires de suite et même six wins sur les huit derniers matchs. Avec ce succès les Pacers confortent leur sixième place à l’Est, un minimum au vu des aspirations de la franchise, mais le bilan des hommes de McMillan couplé à l’homogénéité de la Conférence obligera les Pacers à garder un rythme correct pour éviter les mauvaises surprises. Ce ne se fera pas sans un Paul George au taquet, genre comme cette nuit. Et on en a super envie d’ailleurs. Parce qu’il est cool Paulo quand il joue comme ça. Il est beau, même.

Prochain rendez-vous pour PG et les Pacers, ce soir à domicile face aux Kings. Hum hum. Pour les Wolves il faudra confirmer la bonne forme de 2017 demain soir contre les Nets, et on espère franchement pour eux que Towns réussira à dominer l’exceptionnel Brook Lopez. Allez, envoyez les stats et à table, c’est l’heure.

Stats Pacers Stats Wolves Pacers

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top