Wizards

Preview Celtics – Wizards : la guerre se prépare au Verizon Center, vous sentez l’odeur du sang ?

Celtics Wizards fight

Ambiance…

Source image : Youtube

La NBA est devenue soft ? On verra bien cette nuit si c’est totalement le cas ou non. Des Wizards impeccables à domicile depuis quasiment deux mois reçoivent des Celtics qui restent sur deux défaites au TD Garden. Surtout, ce sera l’occasion pour ces deux équipes de se remémorer les souvenirs de leurs dernières sorties communes. Des souvenirs qui puent la NBA au tube cathodique !

Vous sentez cette bonne odeur de souffre qui monte, ce parfum old school qui fait toujours plaisir à retrouver. Ce soir à Washington, on se dirige tout droit vers une bonne vieille joute à l’ancienne, dans le plus pur style chiffonnier de l’Est. Alors oui, côté Wizards comme Celtics, ce n’est pas dans ces rosters que l’on retrouve les joueurs les plus dirty du moment. Pourtant le match qui fait augmenter la température et monter la testostérone des joueurs, c’est bien cette affiche entre Wizards et Celtics. Lors de la dernière opposition, Jae Crowder a réveillé tout le monde en touchant le pif de John Wall, jetant le respect aux ordures, et provoquant un début d’échauffourée en fin de partie. A la sortie du parquet, quatre policiers ont été conviés à la fête pour garder les deux vestiaires afin d’éviter la distribution de pains. Cela n’a malgré tout empêché les échanges de mots peu plaisants entre bons ennemis. Lors des rencontres précédentes, on se souvient également du duel d’hommes entre John Wall et Marcus Smart ayant entraîné l’expulsion du premier, les insultes de Jae Crowder envers le banc adverse ou encore le coup de coude de salaud exécuté parfaitement par Bradley Beal sur Marcus Smart, provoquant une commotion cérébrale et cassant le nez du Celtic.

Cette affiche est devenue un vrai choc dans la Conférence Est au vu des résultats des dernières saisons. Les Celtics se sont imposés comme une puissance sous le joug de Brad Stevens alors que les Wizards restent un adversaire coriace capable de faire des énormes coups si l’axe John Wall-Bradley Beal est en forme, et bien suivis par Porter et Morris. Cette saison, Boston vise avec envie la 2ème place des Raptors tandis que les Wizards, portés par une superbe série de 13 victoires de rang à domicile se rapprochent doucement du Top 4. Montrer les muscles est devenu nécessaire dans ces rencontres, et c’est un principe que les joueurs ont pris sur et en dehors du terrain, à l’image d’un Jae Crowder qui a une furieuse envie de fermer des gueules.

éIls parlent un peu trop. Ils ont dit des choses beaucoup plus irrespectueuses que les autres équipes. C’est pour ça qu’il y a eu l’escalade.”

Mais le plus beau troll pourrait venir de la part de ces bons vieux Wizards. D’après des propos relatés dans le Washington Post, John Wall aurait ainsi qualifié le match à venir de “funérailles”. Ainsi, tous les joueurs de la franchise de la capitale pourraient débarquer en noir. Une belle façon de dire sans les mots que la bataille qui va suivre n’a qu’un seul but : enterrer les Celtics. Une petite attention qui fera certainement plaisir du côté du Massachussets !

Pour voir du spectacle, il faudra être présent devant son écran à 1 heure du matin. Un retour dans le passé lors des glorieuses années 90 est proposé entre deux équipes ayant appris à se détester, mais présentant également des garanties de folie appelées John Wall ou Isaiah Thomas. La NBA actuelle manque de roublardise, de dureté physique, et tout simplement de trashtalk. Soit le cocktail servi par les deux équipes lorsqu’elles se retrouvent. Avec en plus une série de 13 victoires à domicile à briser, cet affrontement entre le 5ème et le 3ème à l’Est s’annonce merveilleux !

1 Comment

1 Comment

  1. Celtic4ever

    24 janvier 2017 à 19 h 52 min at 19 h 52 min

    Les derniers qui ont fait cela contre nous l’on regretté ! Qu’un mec comme Wall parle, vu le niveau qu’il démontre ces derniers temps je comprends, mais j’espère qu’on va faire fermer sa bouche à Beal et lui montrer qui c’est les patrons !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top