Pelicans

Anthony Davis à Chicago cette nuit : jouera ou jouera pas, le monstre retourne dans l’Illinois

Anthony Davis

Absent lors du dernier match des siens à Brooklyn, Anthony Davis devrait normalement jouer ce soir en serrant les dents. Il faut dire que retourner à Chicago, pour lui, cela n’arrive qu’une fois par an.

Chitown, c’est son bled, c’est chez lui. Et pour chaque star, on connaît bien le lieu dans lequel leur coeur bat le plus fort. LeBron est chez lui à Cleveland, Melo est chez lui à New York, nombreuses furent les rumeurs autour de Westbrook et Los Angeles, Curry crée un buzz énorme lorsqu’il retourne à Charlotte. Tous les soirs, ou presque, un joueur voit ses proches se présenter dans un stade qu’ils ont visité en étant plus jeune. Et pour Anthony Davis, qui a grandi du côté de Chicago, jouer les Bulls au United Center est une date qu’il entoure chaque année sur son calendrier. C’est son petit pèlerinage personnel, son kif de la saison, celui durant lequel ses boys peuvent réserver leurs billets et lui peut se chauffer bien comme il faut. Pour ça, aussi, que lorsque le staff médical de New Orleans parle de potentielle absence cette nuit, on lève les yeux au ciel. Davis, absent lors de sa seule visite à Chicago ? Sa hanche est peut-être endolorie, mais difficile de croire qu’il ratera cet unique événement. Hier, face aux journalistes, il clamait qu’il se sentait bien, une façon également de mettre tous ses jetons sur une probable présence ce soir à l’entre-deux.

Et face à lui se trouvera une équipe de Chicago qui tendra forcément sa joue, comme on a pu le voir ces derniers jours. Trois défaites consécutives, un Jimmy Butler absent et autour duquel les points d’interrogation subsistent pour la rencontre de ce soir, on est toujours autant barbouillés côté Bulls après une fin d’année civile un peu trop mouvementée, cependant il faudra mieux jouer afin d’éviter une potentielle leçon de la part de Pelicans qui se sentent mieux. Face aux Knicks ce jeudi, les hommes de Fred Hoiberg ont arrosé à gogo sans prendre la peine de s’appliquer, une défaite au Madison Square Garden qui aurait pu être clairement évitée en connaissant la situation de la franchise new-yorkaise ces derniers jours. Ce soir, il sera donc question de fierté, mais aussi d’intensité afin de tenir New Orleans. Une équipe qui ne propose certainement pas le plus beau basket de la Ligue, et qui peut être battue si un groupe montre un minimum de discipline pendant 48 minutes. Certes, il est actuellement compliqué de demander ne serait-ce que 24 minutes de concentration aux Bulls, mais avec un tic-tac qui résonne bien fort dans les rues de Chicago et un phénomène bercé dans le coin qui fera son retour, la moindre des choses serait de retrousser ses manches et se jeter sur les ballons qui traînent.

Tous les yeux seront évidemment posés sur AD et sa présence sur le parquet, en attendant confirmation de sa franchise. S’il joue, attention aux yeux car le bonhomme voudra certainement faire du sale devant… les siens.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top