Thunder

Russell Westbrook claque son 18ème triple-double… soit autant que toute la saison dernière !

Dans un match en mode revanche face aux Grizzlies, le Thunder s’est imposé sans trembler et aux commandes du navire se trouvait bien l’intouchable Russell Westbrook : un petit triple-double au menu, et avec ceci ?

On connaissait le contexte, on en parlait même ici. La venue de Memphis à la Chesapeake Arena n’était pas un événement quelconque, car au-delà d’une simple bataille entre deux équipe du Top 8, il y avait quelques comptes à régler. En effet, lors du dernier match qui s’était joué dans le Tennessee entre Thunder et Grizzlies, le meneur né sur Pluton avait été expulsé de la rencontre et son équipe était forcément obligée de rendre les armes chez Elvis. Ce genre de soirée qu’on garde en tête pendant longtemps, jusqu’à ce qu’on recroise l’adversaire frustrant de la dernière fois, et qu’on remette les compteurs à zéro. Hier soir, par conséquent, Russell a donné le ton et n’a pas voulu déconner, en provoquant sans arrêt la défense de Memphis et en comptant sur les belles productions d’Enes Kanter ainsi que Victor Oladipo (35 points pour le duo). Profitant de la maladresse adverse, qui était notamment due à une hausse de l’intensité défensive d’OKC, Westbrook gardait les deux mains sur le volant et ne tremblait pas lorsque les visiteurs tentaient de recoller au score. Un stop, un run, un trois points, un public gardé au chaud, une victoire validée à domicile, la 24ème de la saison.

Et le dossier du meneur, par la même occasion ? Toujours au top, Russell validant un nouveau triple-double alors qu’il restait un paquet de temps à jouer. Un peu moins casse-gueule dans sa sélection de tirs et plus concentré sur la victoire, le phénomène grattait 15 lancers et imposait du coup à David Fizdale de bien vouloir s’asseoir. Pour profiter du show, lui aussi, sur cette belle petite performance devenue routinière pour Westbrook. Un 18ème triple-double cette saison, en seulement 40 matchs et surtout le même total que celui… de la saison dernière, que demander de plus ? Avec un James Harden absolument inarrêtable en ce moment et une course au titre de MVP qui commence à doucement se dessiner, Russell a voulu prouver une nouvelle fois qu’il faudra compter sur lui jusqu’au finish, avec des moyennes qui devraient faire transpirer les votants. Mais la bonne nouvelle, surtout, c’est qu’avec cette victoire, le Thunder va pouvoir entamer son petit roadtrip de quatre rencontres avec confiance, un menu qui commencera doucement avant de terminer dans la fournaise : Wolves, Kings, Clippers et Warriors. Oui, il y aura bien un nouveau déplacement d’OKC chez Kevin Durant, en espérant proposer une meilleure partition que celle du tout début de saison. Aucun doute sur le fait que Russell, comme face à Memphis, voudra mener la charge.

Il avait donc réalisé 18 triple-doubles l’an dernier, et on était sur le cul en réalisant l’immensité de cette performance. Il vient de valider son 18ème de la saison, et on est à peine à la mi-saison. Tout va bien dans le monde de Russell, et dans celui du Thunder : une bonne revanche, bien gérée.

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top