Knicks

Retrouvailles délicates entre Derrick Rose et les Bulls : cette fois, c’est Chicago qui vient à lui

Derrick Rose

Sortez les mouchoirs !

Source image : Youtube

Lorsque Derrick Rose ne rentre pas en urgence à Chicago, c’est Chicago qui vient à lui. Pour la deuxième fois seulement de sa carrière, le meneur va affronter son ancienne équipe dans un match officiel. À moins que l’ancien numéro 1 de Draft ne disparaisse à nouveau, comme il l’avait fait juste avant d’affronter les Pelicans ce lundi…

Dire que les troupes de Jeff Hornacek ne sont pas au mieux au moment d’accueillir Chicago au Madison Square Garden serait un doux euphémisme. Si la crise des subprimes remonte déjà à 2006, celle que traversent les Knicks actuellement a bien failli ébranler le quartier de Wall Street. Non pas qu’ils aient déjà tiré une croix sur les Playoffs ou que Kristaps Porzingis soit sur le départ mais le scénario catastrophe de ce lundi a laissé beaucoup de traces et le game winner de T.J. McConnell aussi. Sur le plan comptable, New York a perdu 9 de ses 10 derniers matchs, dont deux défaites contre les Pelicans, une contre les Sixers donc et une contre Orlando, qui proposent tous des bilans largement négatifs. En défense, Joakim Noah n’a pas assez déteint sur ses coéquipiers qui encaissent 108,9 points de moyenne (25ème de la Ligue). Les progrès du mois de novembre ont peu à peu laissé place à la déprime avec des joueurs stars un peu blessés jusqu’à ce scénario dramatique du 9 janvier. Le moral est au plus bas et les Bulls pourraient bien les ramasser à la petite cuillère dans cette deuxième nuit de back-to-back pour New York.

Même si les défaites contre OKC et à Washington leur ont remis les pieds sur terre, Dwayne Wade and co. ont des raisons d’y croire après leur belle série de trois W consécutives respectivement contre les Hornets, les Cavs et les Raptors. La rencontre de ce soir peut leur permettre de se remettre dans le bon sens, d’autant que Rajon Rondo a réintégré le groupe depuis mardi laissant finalement espérer la poursuite de son séjour dans l’Illinois. À la mène, il pourrait finalement se retrouver confronté à un autre All-Star puisque Derrick Rose doit récupérer la confiance de son entraîneur après cette fugue qui a tenu en haleine toute la ville pendant quelques heures. Un court rappel sera le bienvenu, pour lui expliquer qu’il ne doit pas passer la balle aux maillots rouges qu’il a lui-même porté pendant huit ans. Il n’est pas le seul à qui il faudra donner ce conseil puisque Joakim Noah retrouvera aussi la première équipe à lui avoir fait confiance en 2007. Mieux dans ses pompes que le joueur préféré d’Antoine Griezmann, l’ancien champion universitaire de Florida n’a pourtant ni le temps de jeu, ni le shoot d’un titulaire. Mais le numéro 13 marche à l’envie et ces nouvelles retrouvailles avec son ancien camp devraient l’aider à se surpasser. Lors de leur premier affrontement de la saison, les Knicks étaient sortis vainqueurs du United Center assez facilement grâce à un gros match de KP (117-104). Mais le contexte a changé et Jimmy Buckets ne se privera pas de faire gronder le MSG s’il en a l’occasion.

L’implosion d’un groupe se joue peut-être sur ce match placé sous très haute-tension. Une victoire des Knicks donnerait un tout petit peu d’air à Jeff Hornacek et tout son staff mais une nouvelle défaite leur enfoncerait encore un peu plus la tête sous l’eau alors qu’elle permettrait à Chicago de revenir sur Charlotte pour intégrer le Top 8 de la Conférence. Formes différentes, motivations différentes mais ce soir il n’y aura qu’un objectif pour les deux camps : repartir à la maison avec la victoire et le droit de dormir sereinement. Pour les plus courageux ou les fans de série dramatique, le début des hostilités est prévu à 1 heure du matin.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top