Knicks

Derrick Rose a répondu concernant son absence : besoin d’espace, besoin de famille… besoin de partir ?

Derrick Rose

“je n’ai pas voulu répondre au téléphone, j’avais besoin d’espace ………………”
……………………………………………………………………………………………………………………

Source image : youtube

L’histoire, tout le monde la connaît. Un match à la maison contre les Pelicans, un maillot des Knicks floqué du numéro 25… resté dans son casier, et la communauté NBA qui s’enflamme. Derrick Rose s’est-il embrouillé avec son coach ? A-t-il glissé sur une peau de banane ? Car on aura tout, mais vraiment tout vu passer sur la Toile lundi soir. Deux jours plus tard l’intéressé s’est enfin expliqué, enfin à peu près.

Le MVP 2011 le savait, les micros tendus hier n’étaient sûrement pas là pour lui demander comment allait son genou. Peut-être le seul point positif de la soirée d’ailleurs. Rapidement, les premières questions sur son absence de lundi ont fusé. On avait entendu parler d’un contexte familial compliqué à gérer pour le meneur des Knicks, d’un besoin de voir les siens pour une raison indéterminée et probablement très privée ? Derrick Rose a tiré dans ce sens, et on n’en sait pas plus si ce n’est que ce soubresaut de janvier n’en est sûrement pas à sa conclusion…

“J’avais besoin d’être avec ma famille”

Derrick Rose a déclaré ne pas avoir voulu répondre aux appels des Knicks. Il avait besoin “d’espace”

Derrick Rose a declaré qu’il est retourné à Chicago car il avait besoin d’être avec sa mère.

Voilà donc tout ce qu’on saura pour le moment. La manière qui laisse à désirer mais un mal peut-être profond pour l’ancienne gloire des Bulls. Une raison sans doute valable mais des dirigeants qui auraient également aimé éviter de passer pour des teubés en Mondovision, apprenant l’absence de leur joueur en même temps que les kikoulol d’Internet… Derrick Rose aurait donc eu un problème familial, ce qui peut évidemment arriver à chacun d’entre nous et qui peut occasionner bien-sûr une absence du taf, mais c’est évidemment la manière avec laquelle Rose s’est terré dans le silence qui doit aujourd’hui gêner ses dirigeants. Family first évidemment, cependant un petit coup de fil n’aurait sans doute pas été de trop. Si l’incident n’a rien d’un problème récurrent, pour le moment, cette absence aussi inattendue que mal gérée par Derrick Rose met en tout cas l’accent sur la communication entre le joueur et ses employeurs. Pas de chance, la NBA vit dans un tel prisme de lumière que le moindre prout est senti, analysé et décortiqué. Nul doute que l’on en reparlera, vie privée ou pas vie privée, car la scène vécue lundi soir dépasse le simple cadre de la vie personnelle du joueur à partir du moment où il a manqué à ses obligations professionnelles. C’est très moche ? C’est comme ça.

Rien de nouveau donc sous le soleil en ce mercredi, normal d’ailleurs puisqu’il n’y a pas de soleil ici. On aura tout de même un œil attentif à la situation de Derrick Rose à New York dans les prochains jours. Besoin d’espace, besoin de famille… besoin de partir ?

Source : nbcsports.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top